Le Blog

Laura Louis, lauréate du prix du jeune journaliste de l’OIF

0

Notre collègue et membre de la famille Ayibopost, Laura Louis vient de remporter la cinquième édition du « Prix du jeune journaliste en Haïti » (presse écrite) de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Laura Louis succède à notre journaliste Hadson Albert, notre éditeur en chef, Widlore Mérancourt et le directeur de la rédaction, Ralph Thomassaint Joseph qui étaient lauréats respectivement en 2017, 2016 et 2015.

Pour le thème de cette année, « Les femmes au cœur du développement », Laura a soumis un reportage intitulé : « L’organisation des femmes en action à Pliché (OFA) – l’organisation de femmes qui ambitionne de développer la commune de Cavaillon ».

Étudiante finissante en Travail social à la Faculté des Sciences humaines (FASCH) de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH), Laura Louis a commencé sa carrière de journaliste à Ayibopost l’année dernière. Très vite, l’originalité et la profondeur de ses sujets lui ont valu la reconnaissance et l’appréciation de notre audience.

Elle est la plume derrière « Les fascinants secrets du métier de croque-mort en Haïti », un des textes les plus lus sur Ayibopost. Elle a aussi écrit « La mort coûte très cher en Haïti » ou encore « Elle n’ira pas l’école parce qu’elle a le Sida ».

Laura Louis ne recule pas devant la perversité de pratiques sociales qui retardent l’avènement d’une société juste et égalitaire. Son article « Le cancer du “droit de cuissage” dans l’administration publique haïtienne » a lancé sur internet une discussion importante sur le harcèlement sexuel dans les boites de l’État.

Laura Louis comprend le positionnement d’Ayibopost. Elle reconnait que la vie des gens ordinaires mérite qu’on s’y attarde, que l’utilité, la valeur ajoutée doivent guider nos projets éditoriaux. Nous la félicitons pour ce premier prix et sommes fiers d’œuvrer à ses côtés pour l’avènement d’une presse haïtienne de qualité, éthique, plurielle et innovante.

Pour lire les articles de Laura sur Ayibopost, cliquez ICI.

Commentaires

Ayibopost Team
La rédaction de Ayibopost

    Ou fanatik Diskòb oubyen D’Music? Men kisa chak platfòm yo ofri.

    Previous article

    Brutalités de la PNH: Amnesty International révèle sa méthodologie à Ayibopost

    Next article

    Comments

    Comments are closed.

    #ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost