AYIBOTALKEN UNESOCIÉTÉ

Une gaguère ramène l’espoir après le cyclone Mathieu

0

Dans les communes et sections communales du pays, la gaguère est un pilier économique important pour les habitants. C’est un haut lieu de divertissement où des combats de coqs ont lieu pour le plaisir des amateurs qui mettent leurs coqs à l’épreuve.  A Fondikak, 2ème section communale de Corail dans le département de la Grand’Anse, les paysans se réunissent tous les week-ends pour assister à ces combats où ils misent de l’argent sur la performance de leurs coqs aux noms plus grandioses les uns que les autres.

Le cyclone Mathieu a freiné complètement une activité qui était bien ancrée dans les habitudes de toute une population. L’ouragan a emporté les récoltes et les bétails, les habitants se retrouvent avec un lourd quotidien et aucune activité qui puisse rapporter de l’argent. Aujourd’hui, timidement la vie reprend, et cette activité autrefois génératrice de revenus pour les paysans prend d’autres allures. Dans le reportage ci-dessus, Ayibopost vous propose de voir comment les paysans appréhendent l’après Mathieu et comment la gaguère et ses adeptes tentent de se réadapter à l’économie et à la réalité Post-Mathieu.

 

Commentaires

Ayibopost
La rédaction de Ayibopost

    Le carnaval pour calmer les nerfs d’une population affamée

    Article Precedent

    Opinyon | Pouki kò fanm pou tout moun, sof pou fanm?

    Article Suivant

    Comments

    Comments are closed.

    #ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost