AYIBOTALKÉCONOMIEEN UNESCIENCE & TECHNOLOGY

De Saint-Louis de Gonzague à Shark Tank, Olivier Nöel raconte son parcours

0

Le 12 novembre 2017, Olivier Noël a convaincu le milliardaire américain Mark Cuban d’investir dans sa compagnie DNA Simple lors du show télévisé Shark Tank. Le jeune entrepreneur haïtien obtient alors 200,000.00 dollars américains contre 20% de parts de son entreprise qui évolue dans la recherche biomédicale. Succès fulgurant alors très médiatisé aux États-Unis. On est pourtant loin de se douter de la somme d’efforts abattue.  Découvrez cet infatigable bosseur dans notre vidéo.

Après les bancs de Saint Louis de Gonzague, Olivier a émigré à New York pour continuer ses études au Queens College. Les sciences, c’est là toute sa passion. Voilà pourquoi il n’hésite pas une seconde à se diriger vers les filières comme la chimie, la biochimie et la recherche en biochimie. Les études dureront quatre années, des années très importantes et très instructives pour celui qui a toujours voulu être un scientifique. “Je devais multiplier les petits boulots pour pouvoir couvrir les frais d’études, le loyer, et en même temps, je suivais des cours très difficiles” explique-t-il. “Je devais pourtant me montrer très performant si je voulais atteindre mon objectif de continuer vers la médecine. C’est un milieu très compétitif ” poursuit le jeune homme qui a toujours été parmi le top 5 à Saint-Louis.

Déterminé et persévérant, Olivier Noël y parviendra. Il boucle sa licence avec mention et obtient une bourse complète qui lui ouvre les portes des plus grandes universités. Il choisit l’offre de la PennState University en Pennsylvanie, très prestigieuse, et s’assure huit à neuf ans d’études en médecine, y compris le doctorat.

Ce n’est que vers sa deuxième année à la PennState que l’idée de créer son affaire lui vient à l’esprit. Il y songeait depuis un moment mais sans exécuter son projet. Ne faisant jamais rien à moitié, il suit une formation intensive en entrepreneuriat en même temps que ses études en médecine. Au bout de quelques mois, DNA Simple voit le jour.

Aujourd’hui, l’aventure DNA simple dure depuis deux ans maintenant et est en pleine expansion. “Pourtant, j’aurais pu me décourager à n’importe quel moment” soutient Olivier Noël. Mais l’infatigable bosseur a heureusement tenu bon. “Mon succès a commencé depuis Saint Louis de Gonzague. C’est le même dévouement pour être premier de classe qui a porté fruits aujourd’hui. Il y a aussi que je me suis toujours placé de telle sorte à saisir les opportunités quand elles se présentent”, témoigne le jeune homme.

La suite de son témoignage dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Ayibopost Team
La rédaction de Ayibopost

    Joël Salien, nouvelle pépite de la littérature haïtienne

    Previous article

    Visiter Labadee comme un “Blan” quand on est Haïtien

    Next article

    Comments

    Comments are closed.

    #ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost