SCIENCE & TECHNOLOGY

Digicel affirme ne pas pouvoir écouter les appels de ses clients

0

 Selon le PDG de Digicel, les conversations des clients ne sont pas enregistrées en Haïti. 

 

« La compagnie de téléphonie mobile Digicel ne peut pas écouter les contenus des appels téléphoniques», affirme le PDG de la compagnie, Maarten Boute. Digicel dispose seulement du relevé des appels et textes des clients.

Selon Maartin Boute, il n’y a que le parquet et la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) qui peuvent obtenir le relevé des appels des clients. La compagnie n’a donc aucun droit de partager ces informations confidentiels avec d’autres instances. Le PDG précise que les demandes du parquets formulées seulement par un juge d’instruction, permettent de retracer certains numéros ou le lieu d’émission des appels.

«Dans le relevé des appels, on retrouve l’endroit approximatif, l’antenne sur laquelle l’appel a été passé, l’heure, la date, la durée de l’appel, la personne qui a appelé, l’expéditeur d’un message et son destinataire», détaille Maarten Boute.

Néanmoins, Digicel n’a pas l’enregistrement des conversations. «Ces informations ne sont pas stockées en Haïti et personne au sein de la Digicel ne peut écouter les informations partagées via notre réseau de télécommunication. »

Le service à la clientèle peut toutefois consulter les dossiers téléphoniques d’un client s’il souhaite avoir des informations sur l’utilisation de son portable par un tiers. «Ce service reste toutefois limité, car il n’a pas toutes les informations qu’on fournit aux deux instances habilitées à en recevoir », précise le directeur. Le service à la clientèle peut seulement fournir des informations sur la durée des appels émis ou reçus pendant une période donnée.

Des applications d’espionnage existent!

Si Digicel ne peut pas écouter les contenus des appels, cela ne veut pas dire que cette pratique n’existe pas. Il existe de nos jours plusieurs applications qui facilitent l’espionnage des téléphones portables. «Il faut faire attention avec les portables, car, n’importe quel individu peut être espionné via des applications installées sur son téléphone mobile », avise le directeur.

Ces applications permettent de traquer tout le contenu des téléphones, y compris les appels et les messages. «Dans ce cas, ce n’est pas la Digicel. On ne pourrait pas connaître ce qui se passe sur le téléphone des clients », lâche Maarten Boute. Le PDG invite les clients à vérifier, en cas de soupçon, si de telles applications n’ont pas été installées et cachées sur leur téléphone portable.

Selon le directeur du Conseil national des télécommunications (CONATEL), Jean David Rodney, les opérateurs mobiles ont la capacité d’enregistrer les contenus des appels du client. «La carte numérique (SIM) que détient chaque client peut contenir une carte mémoire qui peut tout enregistrer », révèle t-il lors d’une intervention à la télévision.

Commentaires

Emmanuel Moïse Yves
Journaliste à AyiboPost. Étudiant en communication sociale. Je pratique le journalisme pour le rendre utile à la communauté.

    ExpoSciences 2019: pour montrer un enseignement axé sur la création en Haïti

    Previous article

    La rénovation du marché en fer de Port-au-Prince piétine

    Next article

    Comments

    Comments are closed.

    #ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost