FREE WRITING

“In memoriam”

0

.

Nos souvenirs sont restĂ©s intacts, conservĂ©s dans l’urne funeste de nos mĂ©moires, emprisonnĂ©s Ă  jamais par le spectre de cette tragĂ©die sismique nĂ©faste. Parents, amis, conjoints, conjointes, cette fracture nette et soudaine est belle et bien survenue.

Revenons cinq ans en arrière. Ce jour devait ĂŞtre, Ă  peu de choses près, un jour comme les autres. Chacun devait vaquer Ă  ses occupations et obligations respectives. Tout devait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, enfin toutes proportions gardĂ©es, vu l’Ă©vidente singularitĂ© de notre pays.

Cette journĂ©e commenca comme Ă  l’accoutumĂ©e avec la douce odeur du cafĂ©, le rĂ©veil matinal par les “cocoricos” stridents du coq ou par l’appel d’obligations dĂ©coulant de la dure rĂ©alitĂ© de la vie, l’anxiĂ©tĂ© du “struggle for life”, de la sĂ©lection darwinienne naturelle qui caractĂ©rise une bonne partie de notre population.

Nous avons tout de mĂŞme, si nous regardons le verre Ă  moitiĂ© rempli, vĂ©cu 16h et 52 minutes de “normalitĂ© Ă  l’haĂŻtienne” en ce jour de janvier. Mais le chaos qui suivit dĂ©fia totalement nos imaginations.

16h53. Comme le carillon fatidique d’un clocher, rĂ©sonna dans nos âmes “le requiem sanglant du 12”, La terre trembla, se dĂ©chaina, ravagea, emportant dans son torrent impĂ©tueux nos plus tendres souvenirs et nos plus chers compagnons.

Ô rage, ô desespoir, ô secousses ennemies.

1 826 jours plus tard la preuve de la rĂ©silience haĂŻtienne est bien lĂ . L’Ă©tendard de l’espoir veut ĂŞtre brandi… De la poussière et de l’indigence nous sortirons et notre lampe en demi-teinte sera vivement rallumĂ©e en hommage Ă  tous ceux qui, dans l’au delĂ , nous ont prĂ©cĂ©dĂ©.

.

Commentaires

Emmanuel Vilfort
Amoureux de sport et de foot en particulier , l'Ă©criture constitue pour moi un exutoire et un incroyable moyen de partage.

Comments

Comments are closed.