Sexualité

Les jeunes et le tabou des troubles de l’érection en Haïti  

0

Un médecin à Port-au-Prince affirme recevoir trois à quatre cas de dysfonction érectile et d’éjaculation précoce par jour en consultation

Emmanuel S. est un jeune homme d’une trentaine d’années vivant à la Rue du Centre. Sexuellement actif et en bonne santé, il témoigne cependant avoir déjà souffert de difficultés d’érection.

« C’est un problème très grave, déclare S. C’est comme si on n’avait plus le pouvoir sur notre corps, comme si ce dernier avait une volonté propre. »

Les experts parlent de dysfonctions érectiles lorsque l’homme enregistre des difficultés pour bander ou garder cet état dur propice pour la pénétration.

Lire aussi : Les orgies sexuelles de Port-au-Prince

Même si aucune statistique au niveau national n’existe, ces troubles sont courants en Haïti.

Isidorlange Dorcius est urologue. Il affirme recevoir trois à quatre cas de dysfonction érectile et d’éjaculation précoce par jour en consultation dans son cabinet dans la zone métropolitaine.

Rhum Operdev, boisson alcoolisée censée aider contre l’éjaculation précoce

« Pour un diagnostic médical cependant, il faut que les symptomes persistent depuis au moins trois mois », précise le médecin qui en parle comme d’une question de santé publique.

Un carnaval d’élixirs

Certains patients se murent dans le silence. D’autres prennent les choses en main, de la mauvaise manière.

L’étalage d’un marchand vendant cigarettes, présevatifs, « sòs pwa », etc

Emmanuel S. s’est rendu chez un hougan afin d’adresser son tourment. « J’étais un peu gêné, dit-il. J’ai toujours été un bon coq gaguère et j’étais mal à l’aise à la perspective de parler de mon inconfort à un autre homme. »

Le marché haïtien regorge aussi de produits parfois dangereux, capables supposément d’engendrer une érection aussi solide qu’un palmier de Jérémie.

Rhum Flanbe

Rhum Flanbe

La gamme est variée : on retrouve des boissons alcoolisées comme bwa Kochon, Lyann bande, Felina, et d’autres produits comme sòspwa…. Il existe également des mélanges douteux à l’instar de la Guinness avec du sel de cuisine dilué, ou encore les boissons énergisantes mélangées aux cubes de cuisine. La boisson énergétique de premier choix est le Toro.

Docteur Dorcius met en garde contre ces cocktails non approuvés par les médecins. Par exemple, les autorités sanitaires en France et aux États-Unis ont confirmé dans la dernière décennie multiples fatalités liées à la consommation des boissons énergisantes.

L’imagination ne manque pas pour les noms des boissons

Il existe des méthodes prouvées pour gérer ou supprimer la dysfonction érectile. Par exemple, « il faut résoudre les carences alimentaires en prescrivant, par exemple, des protéines. Si le patient est jeune, on peut l’encourager à se reposer aussi, car les jeunes ont moins souvent des troubles cardiovasculaires, causes de dysfonctions érectiles. », conseille Dorcius.

Une origine physique

Les problèmes érectiles sont à prendre au cas par cas, car ils peuvent avoir plusieurs causes, selon les experts.

« Quand l’homme bande, c’est le sang qui provient des grands vaisseaux de son corps tels que le cœur qui va vers les corps caverneux, disposés des deux côtés du pénis, explique le docteur Dorcius. Il peut arriver que les canaux par lesquels passe le sang soient bouchés, alors là, la personne n’arrive pas à bander. »

La variété de boissons devant aider au dysfonctionnement érectile et à l’éjaculation précoce ne manque pas

Selon le médecin, l’insuffisance cardiaque, un taux de cholestérol trop élevé ou encore le diabète sont les principales causes cardiovasculaires provoquant les troubles de l’érection.

Les difficultés de tension artérielle sont aussi une cause potentielle. « Quand quelqu’un souffre de cette pathologie, la tension est tellement élevée dans les veines que le sang a du mal à se rendre jusqu’aux corps caverneux », dit Dorcius.

Les personnes qui fument ou qui boivent sont aussi à risque, puisque ces produits peuvent affecter les vaisseaux, empêchant ainsi l’érection qui est différente de l’endurance.

Lire également: Le marché des sextoys est en plein boom en Haïti

Le médecin rappelle qu’au-delà de ces causes, les déficits androgéniques liés à l’âge sont aussi facteurs de troubles de l’érection.

« Quand un homme vieillit, sa production de testostérone baisse, et en l’occurrence il a du mal à bander, déclare le spécialiste. Cela se traduit par l’envie de moins en moins d’avoir des rapports sexuels, une faiblesse musculaire, de la fatigue. Parfois, la personne peut aussi perdre de sa masse musculaire. »

Ce supermarché a tout un rayon consacré à ce genre de boissons

Des malaises liés à la sexualité  

Selon la sexologue Laetitia Degraff, ce sont surtout les jeunes qui sont touchés par les problèmes d’érection.

Et au-delà des affections physiques, des dispositions psychologiques sont à prendre en compte.

« C’est peut-être lié à leur éducation sexuelle, ou à la peur de réaliser une mauvaise performance sexuelle, analyse Degraff. Une personne ayant vécu une situation d’impuissance et ressentant de la douleur par rapport à ça peut mal le vivre. »

Boissons énergisantes, Ti Plat, Cocktail, tout est là

Certaines fois, le trouble érectile peut être lié à une homosexualité refoulée. « Quelqu’un qui ne ressent pas d’attirance physique pour une femme peut être confronté à cela », déclare Laetitia Degraff.

Le stress dû à une mauvaise première fois constitue également un facteur non négligeable. « Les jeunes ont des rapports sexuels de plus en plus tôt et ne sont pas au début très confortables pour gérer leur sexualité », analyse de son côté le docteur Dorcius.

Il explique que la plupart des cas sont des dysfonctions érectiles sélectives. « Certains hommes ne bandent pas pour leur femme au foyer, mais y arrivent parfaitement pour leurs maîtresses. »

Energy pa w

L’injonction de performance

Quoiqu’il en soit, le sujet reste tabou. La difficulté d’en parler tient en l’appréhension du jugement des autres d’après Mozart Jean, étudiant à l’Université d’État d’Haïti.

« Quand tu prévois un rendez-vous avec une femme, elle s’attend à ce que tu sois performant; tu ne peux pas te permettre de ne pas l’être, dit Jean. Et quand tu ne l’es pas, elle va le raconter à ses amies. »

Bernadin Ayisha a une vingtaine d’années . La jeune femme affirme qu’elle ne s’imagine pas en couple avec une personne souffrant de troubles permanents de l’érection.

Denafil Citrato 100mg, traitement de la dysfonction érectile masculine

« S’il tombe malade pendant qu’on est ensemble, c’est OK, soutient Ayisha. Et là encore ça dépend de notre relation. Mais si je sais dès le départ qu’il souffre de cela, je doute fort que je me mette en couple avec lui. »

Les croyances populaires infondées sur l’érection masculine n’aident pas. Vanessa D., mariée depuis trois ans et mère d’une petite fille, témoigne qu’elle fait usage d’une technique occulte, nécessitant un caleçon sale de son compagnon, afin de s’assurer qu’il n’ira pas s’amuser sur un autre lit.

Lire également: Sexe Anal: est-ce une pratique courante chez les jeunes couples haïtiens ?

« Il peut toujours essayer de me tromper avec une autre femme, mais au moment de passer à l’acte il sera impossible pour lui de bander », assure D.

Certains hommes prennent aussi des précautions pour prévenir l’infidélité de leurs compagnes. S. dit avoir « klete » sa femme. Il affirme que tout homme essayant d’avoir des rapports sexuels avec elle ne pourra pas bander.

L’anthropologue Emmanuel Stéphane Laurent confirme avoir déjà ouï de ces croyances. Cependant, il n’existe aucune preuve scientifique pour les valider, dit-il. Les troubles érectiles sont un fait naturel et peuvent s’expliquer de diverses façons, sans nécessairement avoir à passer par la case « mystique ».

 

Image de couverture : Une dame présentant une boisson alcoolisée pouvant, selon ses dires, aider à combattre le dysfonctionnement érectile et l’éjaculation précoce. Photo : Carvens Adelson / AyiboPost

Photos: Carvens Adelson / AyiboPost

Commentaires

Melissa Beralus
Melissa Béralus est diplômée en beaux-arts de l’École Nationale des Arts d’Haïti, étudiante en Histoire de l’Art et Archéologie. Peintre et écrivain, elle enseigne actuellement le créole haïtien et le dessin à l’école secondaire.

    Comments

    Comments are closed.