EN UNERECOMMENDEDSOCIÉTÉ

Et si on parlait du tabou autour de la menstruation ?

0

 

Huit Haïtiennes racontent leurs premières règles.

Le tabou et la stigmatisation des menstruations ont des impacts très importants sur la santé féminine. D’après une étude de l’UNICEF, « une mauvaise hygiène menstruelle peut affecter le taux de fécondité. Les conséquences des infections spécifiques, ainsi que les voies de transmission des maladies infectieuses restent cependant mal connues. Ces infections peuvent conduire à des handicaps divers si elles ne sont pas traitées dès leur apparition. » Le stigmate a également des conséquences psychologiques et sur l’image de soi chez les adolescentes. C’est leur propre image qui est dépréciée et affaiblie par les critiques et comportements négatifs envers les menstruations

Huit femmes partagent l’histoire de leurs premières règles et leur rapport à la menstruation. Elles encouragent les parents à parler des règles aux filles dès l’enfance afin qu’elles ne soient point traumatisées le jour de leurs premières règles. Ces femmes souhaitent par ailleurs que la discussion sur le sujet soit plus ouverte dans la société pour que cesse la stigmatisation sur la menstruation. Il est important de normaliser le discours sur les menstruations en Haïti.

Le but de cette vidéo est de sortir du discours clinique et pathologisant autour des règles pour aborder une approche intimiste et dédramatisant.

Commentaires

Ayibopost Team
La rédaction de Ayibopost

    L’incroyable histoire du premier Haïtien à être conseiller municipal à Brockton

    Previous article

    La création massive d’emplois est la seule issue pour le prochain gouvernement

    Next article

    Comments

    Comments are closed.

    #ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost