EN UNESOCIÉTÉ

Ralph Thomassaint Joseph remporte le Prix du jeune journaliste en Haiti

0

Notre collaborateur, Ralph Thomassaint Joseph,  est le gagnant de la première édition du “Prix du jeune journaliste en Haïti » (presse écrite) institué par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Son texte « Un état civil qui marginalise des milliers de gens » a abordé le problème de l’état civil dans le pays. Pour la catégorie « presse radiophonique » Michel Joseph de Radio Caraïbes l’a remporté avec son reportage « Enfants exploités ». La cérémonie de la remise de prix s’est tenue  dans les  locaux de la Fondation Connaissance et Liberté (Fokal) hier mardi. Plus de 40 jeunes journalistes ont participé à ce concours.

Ralph était déjà le premier Lauréat du prix Chaffanjon en 2014. Il devient ainsi le seul journaliste à avoir gagné ces deux prix ; cela confirme une valeur sûre du journalisme haïtien.

Le souci du travail bien fait !

Nous aurions facilement pu nous arrêter à la phrase qui précède pour décrire Ralph le journaliste, mais son travail est souvent plus que ça. C’est beaucoup de doute sur la validité et l’importance du sujet qui lui trotte dans la tête, c’est un questionnement sur le fond, la forme et l’utilité du sujet qu’il veut aborder. Ce sont des jours de recherche et de lecture. Sa quête de l’information jugée nécessaire est souvent à la limite de l’obsession.  Travailler sur le problème de l’état civil est par exemple un sujet qui l’intéresse depuis  2011 durant sa collaboration à Internews, institution de dimension mondiale de support à la presse. Depuis plus d’un an, il pense sérieusement à produire un documentaire sur le sujet. Le prix du jeune journaliste aura été finalement une belle opportunité pour traiter un sujet qui lui tient à cœur.

Un Veritable Journaliste Multimédia

C’est un diaporama sonore,  « Islene, quatre ans dans un camp sans ses mains » qui a valu à Ralph de remporter le Prix Chaffanjon il y a deux ans. Il a suivi, dans un camp, Islene Clervil, amputée des deux mains, œuvre du séisme du 12 janvier 2010. Cela a donné un reportage poignant, drame humain et social, qui ne pouvait laisser indifférent un jury attentif. Or, ce même Ralph, gagnant audio hier, et presse écrite aujourd’hui, réalise les reportages photos et vidéos d’Ayibopost avec un rare bonheur.

Ralph a décidé de se mettre en face du journalisme facile qui se cultive en Haïti. Il a compris l’importance et le changement que peut apporter le journalisme bien fait dans la vie des citoyens. A « Enfòmasyon nou dwe konnen », Ralph vivait chaque jour l’impact que pouvait avoir l’information dans la vie des sinistrés du 12 janvier. Un reportage, un article, une entrevue a, selon lui, autant de valeur informationnelle que sociale  dans le contexte haïtien.

En plus d’être un bloggeur d’Ayibopost, Ralph est la principale main derrière nos contenus audiovisuels. Vous pourrez bientôt lire Ralph dans Challenges Magazine. Pour lire tous les textes de Ralph sur Ayibopost cliquez ici.

 A quand son prochain prix?  Peu importe, Ralph doit à la société haïtienne de toujours viser l’excellence !

Image: Josué Azor 

Commentaires

Ayibopost
La rédaction de Ayibopost

    Comments

    Comments are closed.