EN UNESPORT

Les Paris Risqués de Nerlens Noël ! 

0

Nerlens Noël a été sélectionné à la 6e place au premier tour du draft par New Orleans puis transféré à Philadelphie 76ers en 2013. Il a été l’un des produits du processus de reconstruction des Sixers intitulé « the process ». L’année de sa sélection, il n’a pas joué le moindre match à cause d’une opération au genou. La saison 2014-2015, Nerlens Noël a disputé la quasi-totalité des rencontres de son équipe avec 75 matches sur les 82 de la saison régulière. Il a eu des statistiques prometteuses avec des moyennes de 9.9 points et 8.1 rebonds par match. L’année suivante, il a vu l’arrivée de Jahlil Okafor au sein de l’équipe, les deux joueurs devaient constituer le duo « Twin Towers » dans le front-court des Sixers. Malgré une légère progression de Nerlens et une bonne année de Jahlil, les Sixers n’ont gagné que 10 matches toute la saison pour terminer avec le pire record de la NBA.

L’arrivée de Joel Embiid, annoncé comme le nouveau Hakeem Olajuwon, associée à l’indisponibilité de Nerlens Noël opéré au genou à l’intersaison, a compliqué la situation du joueur d’origine haïtienne. Nerlens Noël a donc entamé sa 3e saison en ratant les 23 premiers matches de son équipe, et lorsqu’il était revenu de blessure, il devrait se battre avec Embiid et Okafor pour son poste. Il a du même coup vu son rôle réduit ! Nerlens est passé de titulaire à  joueur de rotation. Ses minutes ont été réduites ainsi que sa moyenne de points et de rebonds. Confiant de ses qualités et frustré par sa situation, Nerlens Noël n’a pas voulu jouer le rôle de remplaçant qui lui était proposé, croyant que cela compromettrait sa progression !  « Je pense que suis trop bon pour jouer 8 minutes. C’est ridicule ! Il faut régler cette situation de merde » il déclara sur ESPN.

Finalement, Nerlens a été transféré à Dallas Mavericks à la mi-saison 2016-2017. Mais les choses ne se sont pas tournées comme l’espérait Nerlens ! S’il est vrai que son temps de jeu a légèrement augmenté par rapport à quand il évoluait à Philadelphie, mais sa production n’a pas augmenté. Âgé seulement de 22 ans, avec une marge de progression assez importante et arrivé à terme de son contrat de Rookie, les Mavs lui auraient offert un contrat de 70 millions de dollars pour 4 ans. Mais Nerlens croyait que son talent valait un peu plus que cela, il a donc rejeté l’offre ! Selon les rumeurs, il voulait recevoir un plus gros paquet, au moins 20 millions de dollars par an. Agent libre restreint, il a décidé de parier sur son talent en signant une année de contrat pour environ 4.2 millions de dollars, en espérant l’année suivante qu’il trouverait une meilleure offre à Dallas ou ailleurs. Invité à l’émission Ibo Basket sur Radio Ibo en été 2017, Nerlens Noël a déclaré à Ralph Ganthier  qu’il ne comptait pas vendre son talent au rabais.

Nerlens Noël a démarré la saison 2017-2018 avec un match convaincant. En moins de 20 minutes de temps de jeu, il a enregistré 16 points, 11 rebonds, 3 contres, un parfait 6/6 au tir, et 4/4 au lancer franc. Mais Nerlens n’a jamais reproduit un tel avec les MAVS. Il a fait la navette entre le banc des remplaçants et les 5 titulaires. Il a vu son temps de jeu réduit et son rôle dans l’équipe était devenu un peu plus flou, jusqu’à son indisponibilité pour 40 matches à cause d’une opération au pouce de sa main gauche. Alors qu’il était en nécessité de temps de jeu, à son retour de blessure, il n’a jamais été aligné dans le 5 de départ de l’équipe. Pire, il a été suspendu pour les 5 derniers matches de la saison régulière par la NBA. La saison 2017-2018 fut la plus mauvaise de sa jeune carrière avec un bilan de 4.4 points, 5. 6 rebonds, en 15 minutes par match.

Conscient de sa situation, Nerlens Noël a donc accepté de signer un contrat de 2 ans avec Oklahoma City Thunder pour 3.7 millions de dollars. Que ce soit sur la durée où le montant, ce contrat-là était très loin des aspirations du pivot, mais l’idée était de se relancer dans le bain de la NBA et de se redonner une nouvelle chance dans une équipe avec une plus grosse ambition. A Oklahoma, Nerlens joue le rôle de remplaçant de Steven Adams, il est plus que jamais dans l’obligation de prouver son talent. Sauf que Steven Adams est l’un des pivots les plus dominants de la NBA, il est en train de réaliser sa meilleure saison, il tourne à 15 points, 10 rebonds en 33 minutes par match. Rarement blessé, Adams laisse très peu de place à Nerlens qui cherche encore à développer son jeu. Comme de fait Nerlens joue le plus petit nombre de minutes par match depuis son intégration dans la NBA et il vient à la 9e place dans la rotation d’OKC.

Chez les Thunder, Nerlens Noël a opté pour un pari risqué encore une fois. Cependant, son rôle est mieux défini. Bien qu’il ne passe pas beaucoup de temps sur les parquets, il sait qu’il est remplaçant dans une équipe prétendant au titre. Il apporte son énergie, ses qualités athlétiques et défensives naturelles, tout en assurant le minimum offensivement. Nerlens garantit les rebonds offensifs pour donner une seconde chance de tir à son équipe et initier les « pick and roll » que ce soit pour libérer un coéquipier ou pour recevoir un alleyoop. Le seul match où été titulaire il a enregistré 20 points, 15 rebonds, 4 ballons volés et 1 contre en 25 minutes. Cela prouve que ses talents sont bien réels, et que son rêve de décrocher un gros contrat n’est pas une utopie vue l’inflation des salaires au sein de la NBA. Espérons que cette fois-ci, aucune blessure ne viendra le perturber comme ce fut le cas tout au long de sa carrière !

Paul Junior PRUDENT

Twitter: @pjprudent

Commentaires

Paul Junior PRUDENT
Je suis diplômé en Droit et étudiant en Communication Sociale. Je suis un amoureux fou du sport, passionné de la lecture et de l’écriture. Journaliste et commentateur sportif, j’anime l’émission Sportmania sur Radio Ibo.

Menm bòz pou fimen, se enpòte Ayiti enpòte l.

Previous article

Cité Soleil: les dessous d’une paix fragile

Next article

Comments

Comments are closed.

#ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost