SPORT

Championne de l’US Open, Naomi Osaka fait rêver Haïti

0

Née le 16 octobre 1997, Naomi porte le même nom que la ville japonaise qui l’a vue naitre, Osaka. En réalité, elle porte ce patronyme qui est celui de sa mère, pour des raisons administratives. Son père, Léonard François, est un Haïtien qui s’était rendu au Japon pour poursuivre ses études. La rencontre de Tamaki Osaka et de Leonard François a donné naissance à cette grande légende du tennis japonais. A vingt-ans, elle est la première japonaise et la première haïtienne d’origine à remporter le championnat international US Open.

Tamaki, la mère d’Osaka n’était pas bien vue par les membres de sa famille pour avoir épousé un noir. Ces conflits familiaux ont forcé le couple à laisser le pays pour aller vivre aux Etats-Unis. Tamaki passe ainsi plus de dix ans sans rentrer en contact avec sa famille. Osaka doit son succès dans le tennis à son père. En effet, c’est ce dernier qui lui a initié à ce sport dès son plus jeune âge, en s’inspirant des méthodes de Richard Williams le père des soeurs Williams. Le progrès de Naomi va commencer toute suite après qu’elle ait intégré une académie de formation en Floride. En 2016, Naomi atteint les 3èmes tours de trois tournois du Grand Chelem, l’Open d’Australie, de Roland Garros et de l’US Open. Dans chacune de ces compétitions, Naomi Osaka fait montre d’un talent extraordinaire et d’une progression constante.

Si les Haïtiens sont souvent critiqués pour vouloir toujours revendiquer l’haitiannité des stars, cette fois-ci c’est Naomie qui assume avec fierté son origine haïtienne. En effet, face à un journaliste qui voulait occulter ses origines haïtiennes, elle precise qu’elle arrive à s’adapter à toutes ses cultures familiales, notamment la culture haïtienne.

A vingt ans, Naomi Osaka est la plus jeune joueuse ayant remporté le championnat Indian Wells, quoiqu’elle n’ait pas démarré en tête de série.  Ce samedi 8 aout 2018, Naomi a affronté son aînée et modèle Serena Williams, championne de tous les grands chelems. Haitiano-japonaise qui est également américaine a  remporté ce match de l’US Open en deux set (6-2, 6-4). La dernière visite de la star en Haïti remonte à octobre 2017, ou il avoue son admiration pour la beauté du pays.

Commentaires

Patrick Michel
Patrick Erwin Michel a étudié les Sciences Juridiques à la Faculté de Droit et des Sciences Economiques (FDSE) de l’Université d’Etat d’Haïti. Il finalise actuellement son mémoire de sortie sur la pauvreté et les Droits humains. Il a également étudié l’art dramatique à l’Ecole Nationale des Arts (ENARTS), ainsi que le journalisme à l’ISNAC. Son champ d’intérêt inclue le Droit, la littérature, la sociologie et les arts.

    Elle n’ira pas l’école parce qu’elle a le Sida

    Previous article

    Le problème du trafic des êtres humains dans les orphelinats haïtiens

    Next article

    Comments

    Comments are closed.

    #ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost