AYIBOSPORTSPORT

Tiki Taka ! Et si Neymar devenait le nouveau boss du Barca

6

L’idée de voir le talentueux Neymar devenir le nouveau boss des Blaugrana prend forme dans ma tête à mesure qu’il enchaîne avec la Seleçao des performances dantesques, dignes des plus grands scenario hollywoodiens. Seul vrai artiste au sein d’un effectif vert et or peu inspiré et brouillon, Neymar étale toute sa classe et sa folie aux yeux des millions d’aficionados du ballon rond. Les chiffres parlent en sa faveur: 4 buts inscrits en 3 matches, impliqué directement sur 57% des buts brésiliens lors du 1er tour.  La jeunesse et la fraîcheur de Neymar (seulement 22 ans et première coupe du monde) n’ont d’égales que sa malice, son sens du look très soigné et, bien sûr, sa faculté à nous surprendre par des dribbles improvisés, parfois à la limite de la provocation.

Je faisais partie des quelques sceptiques qui doutaient de sa capacité à franchir cette distance qui sépare les grands joueurs des cracks. Je ne l’imaginais pas porter à lui seul l’équipe du Brésil et ainsi faire face à la pression populaire. À chacune de ses sorties, celui qui porte l’espoir de tout un peuple en quête d’une 6ème étoile envoie un message à la Planète Foot, et particulièrement aux deux monstres que sont Cristiano et Messi. La relève est assurée. La relève c’est maintenant.

Justement, l’ascension fulgurante de Neymar me fait penser au début de carrière du jeune Leo Messi. Le petit lutin argentin à qui Pep Guardiola allait confier les rênes de l’équipe ayant produit le plus beau football jamais vu, selon plus d’un.

2008–2012 est sans conteste la meilleure période dans l’histoire du Barca, auréolée de 14 titres.  Pour y parvenir, le Barca n’a pas hésité à se séparer du prodige Ronaldinho, de son créateur Deco et de son buteur Eto’o. Une véritable révolution dans le vestiaire catalan. Cette décision courageuse et inédite est pourtant à la base du succès Blaugrana. En effet, pour citer Paulo Coelho « le plus grand défi pour l’être humain est de savoir quand commencer et quand s’arrêter. » De ce point de vue, la direction sportive catalane a réalisé un grand coup.

Comme Duncan l’a fait aux Spurs avec Parker, Messi doit se préparer à confier les clés du camion à Neymar, et se colporter dans un rôle de mentor. Il ne devrait pas avoir trop de difficulté dans ce nouveau rôle. Cela le rendrait encore plus imprévisible et permettrait au Barca d’avoir plus d’options en attaque. Je le vois dans une position reculée, liant directement le milieu et l’attaque, comme principal animateur offensif et leader technique de son équipe. Une telle réorganisation placerait Iniesta dans l’axe et libèrerait plus d’espace à Neymar. Ce dernier aurait donc la liberté de se déplacer dans les 30 mètres adverses, comme il le fait avec la Seleçao. Avec un attaquant de pointe comme fixation, le Barca peut miser sur l’activité intense et l’efficacité de Neymar devant le but pour punir ses adversaires. Alors que Messi serait placé  en position de deuxième lame tranchante de ce potentiel futur Barca.

 .

La saison blanche du Barca et la défaite cinglante du Bayern en Ligue des Champions conjuguées à l’élimination prématurée de la Roja au mondial alertent sur l’obligation de faire évoluer le Tiki Taka. Le Barca reste le meilleur ambassadeur de ce jeu de possession, dans lequel les joueurs sont en permanence en mouvement et réalisent une pression énorme à la récupération. L’heure est au changement. L’équipe doit indubitablement se renouveler.

Pour l’amour du beau jeu, pour que le Tiki Taka reprenne le dessus sur le système « Bus Parking » fortement promu par les adeptes de Mourinho, prions pour que le magicien Messi comprenne et accepte que l’heure de l’élève Neymar est arrivée.

VFA

Commentaires

Valery Fils-Aime
About me: Passion & Commitment I hope we can learn from each other and share our experiences through this platform. Welcome and leave your comments.

Métamorphose du Nigéria

Previous article

La folie de Dieu

Next article

6 Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

#ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost