AYIBOFANMSOCIÉTÉ

Love Your Body…plus qu’une classe de danse

0

Il y a de cela quelques jours, je fus l’invitée d’honneur à la classe Love Your Body. Cela faisait quelques mois déjà depuis que j’avais entendu parler de cette classe. J’avais eu la chance de voir quelques photos et vidéos qui m’avaient permis de comprendre un peu mieux l’objectif de cette initiative. Love Your Body Class, d’après mon observation, visait à aider les femmes de tout âge à se sentir bien dans leur peau, à se sentir « sexy » et apprendre à apprécier leur physique tel quel. Des mois se sont écoulés sans que j’aie vraiment eu l’opportunité d’y participer. Puis, il y eu un arrêt provisoire des classes dû à certains imprévus. Une excuse après l’autre et voila, je n’ai jamais pu assister à une session.

Cependant, il y a de cela environ quatre mois, je me suis mise à réfléchir… Les femmes (tout comme les hommes) en général, tendent à utiliser des motifs pour masquer certaines de leurs peurs et faiblesses. Beaucoup, ne trouvent aucun autre moyen que d’utiliser leurs courbes généreuses afin de prétendre avoir une confiance en elle qu’elles ne possèdent pas. Certaines affichent un visage de fer pour éviter de mettre en danger leur cœur fragile. Aussi, plusieurs jeunes filles se retrouvent à feindre une vie sexuelle active afin de se donner un certains prestige, une certaine image. Alors je me suis demandée, si certaines n’utilisaient pas également la classe de la mauvaise manière. C’est ainsi que j’eu l’idée de contacter Emmanuelle, la directrice pour lui faire une proposition. Pourquoi ne pas envisager une session visant tout particulièrement à encourager les femmes à se sentir sexy sans avoir à utiliser leur corps pour masquer leurs appréhensions les plus profondes? Cependant, au cours de notre conversation, je fus agréablement surprise!

“Il paraît que tu as une conception un peu erronée de la classe” me dit-elle “Je comprends tout à fait ton point de vue mais c’est exactement ce que nous faisons. Avant la partie dansante, nous avons une séance causerie où nous parlons justement de la valeur de la sexualité, nous encourageons les femmes à se donner à un homme, pas plusieurs, nous nous encourageons l’une l’autre. Pourquoi ne viendrais-tu pas pour animer la séance causerie la prochaine fois?” Alors la! Moi qui comptais simplement faire une petite suggestion, me retrouvai comme invitée d’honneur à la prochaine session. J’acceptai sans hésiter. Après tout, voila une occasion enfin d’y participer. J’avais hâte de découvrir un peu mieux ce qui se passait durant la classe. Décidément, je m’étais faite une idée un peu trop rapidement. Love Your Body était, d’après Emmanuelle, plus qu’une classe de danse sexy.

Alors le Jeudi 6 Août 2015, je me rendis au Karibe Convention Center pour l’évènement. Je pris le soin d’apporter quelques exemplaires de mon livre “Filles et Fils du Roi” publié en Janvier 2015. A l’entrée, plusieurs groupes de filles vêtues de noir causaient, cocktail à la main. La mère d’Emmy, sympathique comme tout s’écria “C’est toi l’auteur? Je veux un livre!” Emmy m’indiqua les toilettes, où plusieurs se changeaient, enfilaient leurs talons hauts ou gloussaient entre elles.

Plus que décontractée après mon punch et l’introduction par Emmy, j’étais prête pour la causerie. Ce fut un moment plus qu’agréable! Nous étions plus de vingt femmes et l’échange fut productif. Pour raconter en bref, nous avons parle de l’importance de se détacher du besoin de plaire à tout le monde, comment s’accepter comme nous sommes et accepter que nous sommes des Déesses à l’image de Dieu. Nous ne sommes pas condamnées à accepter ce qui est dit de nous mais appelées à grandir au- delà de nos erreurs et, devenir petit à petit, la personne que le Créateur a modelé.

Cette séance d’échanges fut non seulement un peu émotionnelle mais aussi productive. Emmanuelle partagea également qu’elle a eu beaucoup de difficultés à se détacher de l’opinion des autres. Toute jeune, tout le monde semblait déjà avoir une opinion toute faite d’elle, de ses objectifs et de sa vie privée. À ce moment, non seulement je l’ai comprise mais je me suis également retrouvée quelques années plus tôt dans ma vie, lorsque ma mère m’apprit la leçon qui changea beaucoup ma perception de la vie: “On n’envoie des pierres que sur les mangues mures”. Ce conseil que j’ai porté avec moi dès lors, m’a aidé à comprendre que les mensonges dérivant des “on-dit” que certains se sentent obligés d’inventer à votre sujet sont un reflet de leurs propres faiblesses, et non les vôtres. Emmanuelle avoua également que plusieurs racontaient que la classe n’était qu’une session d’orgie et autres activités immorales. Non seulement j’eus beaucoup plus d’admiration pour elle de n’avoir pas reculé malgré les opinions ignorantes des autres mais aussi j’ai pu voir l’essence de la classe Love Your Body.

Après la causerie, il était temps de danser! Talons hauts et tenue noire, il était temps pour nous de nous défouler, de danser et de nous laisser aller au rythme de la musique. Emmy dans son rôle de professeur de danse, se montra sans pitié pour nous, qui essayions de retenir la chorégraphie. Nous étions toutes là, les petites, les moins petites, les plus grandes de tailles, les grosses fesses, les petites fesses, mais nous avions toutes une chose en commun: nous étions femmes.

La session de Love Your Body fut au- delà de toutes mes attentes. Une séance de méditation suivit la dance afin de nous permettre de dire merci au ciel pour toutes les bénédictions de la vie. La, allongée par terre, je souriais en écoutant Mèsi lavi d’Emeline Michel. C’est avec tristesse que nous quittâmes le Karibe ce soir là. En effet, comme l’a dit Emmy, LYB est bien plus qu’une classe de danse. Tenant compte du fait que les femmes ont souvent besoin d’un système de support, les filles échangent et parlent de plusieurs sujets: Leurs peurs, leurs joies, leurs passions, leurs rêves, la foi, et bien d’autres choses. J’ai eu la chance de rencontrer des femmes pleines de vie, brûlantes de désir de croquer la vie à pleine dent. Durant ces 2heures et demi de session que j’ai trouvé bien trop courtes, j’ai tissé de nouveaux liens et la vie m’a rappelé encore une fois, que l’important, c’est de se soutenir, s’encourager et se supporter.

Je sais déjà que je serai présente à la prochaine séance! Alors, Ladies ne ratez surtout pas ça! Suivez-les sur Facebook afin de vous tenir informées.

Commentaires

Ann-Sophie Ovile
I am a girl who is passionate about seeing the world, loving people, the beach, rooftops and red lipsticks. I am trying to make the world a little brighter one article at a time.

Quand des bandits enseignent le patriotisme !

Previous article

Voter… oui? Non? Peut-être? Jamais?

Next article