AYIBOSPORTSPORT

Les sept travaux de Messi ?

0

Nombreux sont ceux qui pensent que cette troisième participation de Lionel Messi Ă  une coupe du monde sera dĂ©cisive. Elle pourra soit aider Ă  Ă©tablir dĂ©finitivement son statut et son legs par rapport Ă  ses pairs et aux gĂ©nĂ©rations futures soit lui coller l’Ă©tiquette de joueur de club  à la peau. La sociĂ©tĂ© dans laquelle nous Ă©voluons nous juge Ă  la mesure de nos rĂ©sultats, il faut dire que la production « messiesque » en sĂ©lection nationale d’argentine est maigre. RevĂŞtu de la tunique albiceleste, Messi frĂ´le l’ordinaire. Durant ces dernières annĂ©es, les apprĂ©ciations nĂ©gatives ont fusĂ©, pointant ce comportement indigne d’un aspirant Ă  la place de meilleur joueur de tous les temps.

Cette vingtième édition du mondial pourrait permettre à Léo de faire taire les critiques. Sept matchs le séparent de ce bonheur incommensurable qui le placerait définitivement dans cette classe de joueurs hors normes qui ont illuminé la plus grande compétition de football.

Travail 1 – La Bosnie-Herzégovine

L’a priori de chacun aidant, tout le monde prĂ©disait une victoire facile pour la sĂ©lection argentine et une pluie de buts pour Messi. Mais la rĂ©alitĂ© a Ă©tĂ© toute autre. En effet, la composition poussive de l’entraineur Sabella un 5-3-2 modulable en 3-5-2 ne laissait prĂ©sager rien de bon. Ce schĂ©ma tactique expĂ©rimental a Ă©tĂ© mis en place pour pallier les lacunes dĂ©fensives de cette Ă©quipe tout en essayant de profiter un maximum du jeu dans les couloirs latĂ©raux. L’Argentine n’est pas Ă  considĂ©rer comme une pointure mondiale au niveau dĂ©fensif mais Ă  voir toute la difficultĂ© qu’ils avaient face Ă  cette mĂ©ritante Ă©quipe de Bosnie il faudrait se poser des questions sur la possible rĂ©alisation des travaux de Messi. Il est aussi Ă  signaler que l’évolution du schĂ©ma tactique vers un 4-3-3 en seconde pĂ©riode a un peu aidĂ© Ă  rendre moins dĂ©cevant le jeu des Sud-AmĂ©ricains jusque-lĂ  si poussif.

Et que dire de sa prestation?

MalgrĂ© un match moyen dans l’ensemble il ne lui a fallu que d’une action pour dĂ©montrer toute l’étendue de son talent .Nous sommes peu après l’heure de jeu, l’albiceleste mène 1–0 grâce Ă  un auto-but bosnien. Messi est en possession du ballon au niveau du rond central, il nous gratifie d’une accĂ©lĂ©ration dont lui seul a le secret, se retrouve quelques enjambĂ©es plus tard Ă  une dizaine de mètres du grand rectangle de l’équipe bosnienne, une combinaison rapide avec Higuain le place au niveau de l’arc du grand rectangle. Il en profite pour passer en revue deux dĂ©fenseurs et frappe un « poteau- rentrant » qui signe le « premier but » argentin de ce mondial. La cĂ©lĂ©bration de « La Pulga» juste après son bijou en dit long sur le malaise qui le pesait…

L’odyssĂ©e du « Messie argentin » sera longue, mais un des sept travaux possibles du” lutin-titan” a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© non pas de la plus belle des manières mais c’est dĂ©jĂ  un dĂ©but.  Gageons que l’avenir sera plus brillant pour le quadruple ballon d’or et ses coĂ©quipiers…

Commentaires

Emmanuel Vilfort
Amoureux de sport et de foot en particulier , l'Ă©criture constitue pour moi un exutoire et un incroyable moyen de partage.

Comments

Comments are closed.