CULTUREDISCOVERING HAITIEN UNERECOMMENDED

Le périple des enfants haïtiens pour se rendre à l’école

0

Fort souvent, la réalité du pays nous échappe, par mégarde ou volontairement. Les mécanismes psychologiques les plus primaires du cerveau humain tendent vers la défense. Se défendre pour survivre, se défendre pour éviter l’inconfort existentiel. Nous nous obstruons donc souvent nous-mêmes la vue pour éviter de voir les réalités du pays qui dérangent. En ce sens, le photographe joue un rôle d’ophtalmologue nous permettant d’améliorer notre vue collective sur les réalités de notre environnement.

Dans cette série, le photographe Georges Harry Rouzier révèle la réalité des moyens de transport qu’utilisent les enfants haïtiens pour se rendre à l’école. Nous sommes mis devant la vérité de la lentille de Georges qui met en scène le périple et les difficultés des élèves pour arriver en salle de classe.

À travers ces images, mettez-vous dans leurs petits souliers, asseyez-vous sur la moto ou dans la camionnette surchargée et mettez-vous à tribord dans le bateau qui vous mènera à l’école nationale de la 4e section de quelque part en Haïti.

Il faut à tout prix que les chaussures soient clinquantes!

 

La difficulté de se trouver une place!

l’éducation avant tout, même la mort!

Un petit train s’en va dans la montagne….

 

 

Ouf enfin! J’arrive juste à temps pour le pain matinal de l’instruction.

 

 

Seul en route vers la réalisation de mes rêves

Pour l’éducation, on est prêt à se mouiller les pieds!

On doit bien s’accrocher de Septembre à Juin pour arriver à destination.

 

Capitaine, je suis à tribord. En route vers le futur d’Haiti!

Georges Harry Rouzier

Commentaires

Ayibopost Team
La rédaction de Ayibopost

    Contre l’extradition de Guy Philippe ? Bien. Mais étiez-vous opposés au départ d’Aristide ?

    Previous article

    En plein 2017, nous n’avons encore que des souhaits pour Haïti !

    Next article

    Comments

    Comments are closed.

    #ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost