AYIBOSPORTSPORT

La renaissance du football italien

4

.

Une interrogation passionnante fait souvent débat dans le monde footballistique. Quelle est la meilleure ligue en Europe ? « Le Calcio » qui, jadis, fut la réponse instantanée et raisonnable de plusieurs, ne fait plus l’unanimité  aujourd’hui. En effet, ces dernières années furent cauchemardesques pour la « série A » et le football Italien en général. Le déclin du football italien a vraisemblablement débuté par le scandale des « matches truqués » en 2006 et s’est amplifié par ses performances médiocres en compétitions européennes au cours des dernières années. Le « San Siro Stadium » ou encore le « Stadio San Paolo » se sont transformés en scènes de théâtre pathétiques ou l’incompétence des acteurs est tangible et leur incapacité d’attirer une audience nombreuse évidente. Les qualificatifs péjoratifs sont innombrables pour critiquer le jeu défensif et très souvent lent des Nerazzurri ou des Biancocelesti. Cependant, en dépit de ces critiques bien fondées et rationnelles, une lueur d’espoir semble vouloir remettre les pendules à l’heure.

La saison 2014–15 s’est bien entamée pour les clubs de football italiens dans les compétitions européennes. Les figurants participant à la ligue Europa sont jusqu’à présent invaincus et les géants de Turin et de Rome semblent avoir des effectifs redoutables capables de rafler le trophée désiré par la quasi-totalité des footballeurs mondiaux. Les investissements d’Erick Thohir à l’Inter de Milan en 2013 tardent à porter fruits, mais le style de jeu du club Lombard s’est nettement amélioré et le départ des vétérans Argentins l’an dernier est relativement positif. Le grand Milan AC se focalise sur un jeu offensif dangereux pour combler ses erreurs défensives si récurrentes. Finalement, la Juventus de Turin depuis son retour en première division italienne ne cesse de séduire et d’impressionner, tant par la qualité de son jeu que par l’aisance technique affichée par les joueurs tels que Paul Pogba et Arturo Vidal.

Il est grand temps que l’Italie refasse partie du podium du football européen, mais des efforts considérables doivent être consentis. L’Italie renaîtra t-elle de ces cendres dans l’univers sportif ? Serait-ce le début d’une période ascendante pour le football italien ? Affirmatif pour moi, mais l’avenir dira le reste.

 .

Grégory Paultre

Commentaires

Otan pou ti peyi m’ lan!

Previous article

It doesn’t make up for it!

Next article

4 Comments

  1. Pou chanpyona italyen ta retounen sa ke l te ye nan tan pase fok diran club yo ta deside envesti nan football italyen pou yo ka atire pi gran jwè etranje

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

#ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost