EN UNESOCIÉTÉ

La Musique « Racine » et le Carnaval Haïtien

1

La culture haïtienne, c’est quoi exactement? Voilà une question à laquelle plusieurs ont des difficultés à  répondre avec exactitude. Nous ne saurions donner une réponse reconnue et acceptée de tous. Cependant, en ce qui concerne certaines formes d’expression, il est facile de décider de leur « haïtienneté » avec un consensus avéré. Parmi les multiples facettes de la culture haïtienne, la musique « Racine » reste au-dessus de tout débat de par son authenticité. La musique « Racine » ou « Vaudou » englobe aussi le Rara qui en est un dérivé.

Cette année, le carnaval qui se veut être la façade principale de l’expression populaire de la culture haïtienne a snobé la seule expression musicale essentiellement haïtienne. La seule qui existait déjà sur les champs coloniaux du 18siècle et qui a accompagné l’armée indigène lors de la révolution.

Sur les quinze (15) groupes musicaux retenus cette année, seulement un appartient à la tendance « racine ». Boukman Eksperyans à lui seul représentera la musique « racine » sur le parcours carnavalesque. En lieu et place de faire un plaidoyer pour critiquer la décision du comité d’éviter les groupes racines, nous vous proposons d’apprécier quelques-unes des plus belles meringues des meilleurs groupes musicaux à tendance racine de ces trente (30) dernières années.

Apprenons à respecter, apprécier et promouvoir toutes les belles facettes de notre riche culture. Une petite protestation en dansant et en chantant ne dérange jamais!

Joyeux carnaval à toutes et à tous!

.

7-  Tokay – Manman Mari

.
6- Rèv – (Kanaval 2003)

.
5- Boukan Ginen- Malere

.
4- Ram- Defile

.
3- Racine Mapou de Azor- Zanmi

.
2- Chandel- Kalewus (2000)

.
1- Boukman eksperyans- Kèm pa sote

Commentaires

Ayibopost Team
La rédaction de Ayibopost

    To the man of my life.

    Previous article

    Mon amie vient d’être maman!

    Next article

    1 Comment

    Leave a reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    #ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost