ART & LITERATUREEN UNE

Cet artiste haïtien a plongé des Belges dans les eaux de Sodo

0

L’artiste numérique, videaste et plasticien, Maksaens Denis a exposé dans les Halles de Schaerbeek au début du mois d’octobre 2017 à Bruxelles dans le cadre d’une exposition intitulée « Vision » . Son installation, « Le Chuchotement des étoiles », a charmé le public belge qui s’est immergé dans les eaux de la culture Haïtienne.

Une installation artistique de 6 mètres de haut campée dans une salle immense et sombre. L’atmosphère lugubre de cet ancien marché couvert transformé en énorme centre culturel était parfaite pour accueillir la folle expression de Maksaens.

Pour noyer le public dans le monde mystique de l’eau qu’il a recréé, l’artiste a monté une structure dans laquelle ont été imbriqués 12 écrans plats. Sur les poteaux verticaux et transversaux formant la structure sont tressés des rubans multicolores. Et sur chacune des jambes du géant ont été attachés des artifices référant à la culture rurale (ou vaudou) haïtienne : calebasses, chaises et sacs en latanier miniatures, chapelets… Les images défilant sur les écrans mettent en scène surtout la fête de Saut D’Eau à travers une suite d’ébauche d’images de la cascade sacrée. Des images vidéo sous-marines prises au Cap-Haitien et en Chine animent aussi l’œuvre. Au delà de la beauté des sites, l’expression des visages et des pèlerin transmettent, par moment, exaltations, peurs, frissons, extases…

Les éléments référant au culte vaudou et au syncrétisme sont autant visuels que sonore. La voix de Mimerose « Manzè » Beaubrun accompagne une musique électronique qui envahit la salle. L’artiste semble avoir pensé aux moindres détails pour emporter le public dans les vagues de son hommage à l’eau, donc à la vie. La fête de « Saut D’Eau » est pour lui une belle expression de la force spirituelle qui accompagne cette matière.

Maksaens aurait aimé présenter cette œuvre en Haïti mais il doute trouver un espace qui pourra à la fois accueillir sa géante installation et lui fournir le support technique qu’il a eu à Bruxelles pour monter l’installation.

 

Commentaires

Ayibopost Team
La rédaction de Ayibopost

    Un synonyme à « non » s’il vous plait !

    Previous article

    KAFOU: $250,000 pour un film de grande qualité

    Next article

    Comments

    Comments are closed.

    #ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost