EN UNESOCIÉTÉ

Avance petit frère !

0

 Aie confiance! Avance d’un pas ferme!

Tu n’es pas le premier à emprunter cette voie! Nombreux sont ceux qui t’ont précédé. Ils sont aujourd’hui: agronomes, informaticiens, avocats, cultivateurs, architectes, menuisiers, peintres, medecins, diplomates…

La plupart d’entre eux ne reverront jamais ce chemin qu’ils ont emprunté durant leur enfance! Ils ont jugé sage de passer un trait sur leur passé ou du moins sur leur passé non glorieux. Leur histoire commence souvent quand ils ont débarqué à la capitale pour certains, pour d’autres c’est à la fin de leur études universitaires, ou à l’acquisition de leur première voiture ou mieux lorsqu’ils ont fait leur premier voyage aux USA!

Si un jour tu as l’honneur d’entendre un de tes prédécesseurs, tu l’entendras peut- être dire “je suis né à Lompré, j’ai fait des études de droit en Haiti et à Harvard, la première fois que j’ai été aux USA…”

Tu seras content de savoir que ce grand personnage publique est né dans le même quartier que toi! Tu en serais d’autant plus ravi si tu savais qu’il a emprunté le même chemin sur lequel tu avances d’un pas hésitant. Tu aurais eu un regain d’énergie en apprenant qu’il  a dû se déchausser 2 fois par jour comme toi pour traverser la rivière et se rendre à l’ecole! C’était l’époque des syllabets, c’était l’époque où l’ on s’asseyait à même le sol ou sur une pierre pour recevoir le pain de l’instruction. Aujourd’hui, il n’y a plus ces souvenirs dans sa base de données.

Il a peur d’être traité de “neg andeyò!” Il a peur qu’on sache qu’il a souffert dans son passé! Ce n’est pas de sa faute petit frère! La société l’a conditionné à être ainsi! On lui a appris à s’exprimer avec des mots de louanges! Quand il cite une institution ou un endroit c’est pour se vanter. Tu comprends bien qu’il n’y a pas matière à vantardise à dire qu’on a grandi à Lompré! Qu’on a été à l’ecole kay koyo, de l’autre coté de la rivière sans pont…

schoolkid 2_Fotor

Désolé petit frère si je te parle autant de lui, ce n’ était pas l’objet de ma lettre!

Avance petit frère!

Aie confiance! Avance d’un pas ferme!

Tu es sur la voie! T’es sur la bonne voie! T’es sur la meilleure voie!

Avance petit frère! Consolide la base chaque jour un peu plus! C’est le minimum qu’il te faut pour te hisser vers les plus hauts sommets!

Deviens la personne que tu rêves de devenir! Conquiers ce que tu veux! Sois heureux! Mais surtout sois toi même! Sois un ouvrier de paix comme ton père!

Une fois en haut, ne fais pas comme tes prédécesseurs. N’oublie pas tes racines! Ne coupe pas le pont, fais-en construire de préférence.

Contribue à ta facon au développement de la communauté d’où tu proviens. Sois un modèle pour les plus jeunes! Laisse ta marque! Imprègne-les de ton dynamisme!

Avance petit frère!

Aie confiance! Avance d’un pas ferme! Consolide tes ailes pour pouvoir à l’avenir les déployer et prendre ton envol. Continue sagement dans ta quête de légende personnelle! Comme aurait dit l’autre: “Tu es né pour apporter de la valeur à ce monde”

Avance petit frère ! Aie confiance! Tu es sur la meilleure voie! Hisse- toi vers les plus hauts sommets de l’existence!

Mais n’oublie jamais tes racines, ne coupe pas le pont. Fais-en construire de préférence.

Ton grand frère qui rêve de rencontrer tes parents…

Commentaires

Delvales Doccy

Pour une vulgarisation massive de la linguistique appliquée en Haïti

Previous article

Cette forme d’esclavage maintenue par les anciens colonisés

Next article