AnriyanEN UNE

Anriyan: “Se pa fòt prezidan an, se sistèm nan !”

0

 

« J’ai le pouvoir mais je t’assure ce n’est pas de ma faute. C’est la faute du système. » Les politiciens haïtiens se sont trouvés un nouveau crédo : Il faut changer le système. Que ce soit le président Jovenel Moïse, l’ex-président Michel Martelly ou les différentes têtes de l’opposition, ils se rejoignent tous dans le discours d’un changement imaginaire d’un système qu’ils ont tous imaginé, puis matérialisé.

Il y a une opération de « blanchissage des corrompus » qui se fait actuellement dans les médias à travers le pays. Des hommes et femmes qui ont dirigé et continuent à diriger l’Etat veulent se laver les mains comme Ponce Pilate. Et entre temps, le peuple se fait crucifier dans la misère la plus abjecte. Le système a justifié les fonds Petrocaribe et il les a dilapidés. Il est même bruit que le système s’est payé une belle et luxueuse villa sur la côte des Arcadins avec son pactole Petrocaribéen. Le système a fait subitement disparaitre les Ford Raptor et les Polaris publics qui circulaient il y a quelques années. Le système a fait que les riches qu’il a crées soient les principaux médecins qui prescrivent les médicaments pour sa réparation. C’est le système qui a négocié le contrat Dermalog qui présage une supercherie électorale sans précédent pour remplacer les éléments du système par d’autres éléments du système.

Dans cet Anriyan, le premier de l’année 2019, Gaëlle aborde la curieuse habitude de nos dirigeants de se dédouaner de toute responsabilité dans la condition actuelle du pays.

NB : Si cet épisode d’Anriyan ne vous a pas plu, comprenez que le Système instauré dans ce média est le principal responsable. Il a cette manière d’imaginer des blagues qui sont parfois vraiment nazes.

Commentaires

Ayibopost Team
La rédaction de Ayibopost

    Pourquoi les autorités restent silencieuses face à la disparition de Vladjimir Legagneur ?

    Previous article

    Pourquoi est-ce si difficile d’obtenir du sang en Haïti ?

    Next article

    Comments

    Comments are closed.

    #ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost