Insécurité

« Amante de la vie, amicale, studieuse »… des proches de Sherwood Sondjie Desanclos pleurent son départ

0

Une dizaine de personnes ont été tuées puis carbonisés le 20 aout 2022 à Cité Doudoune. Cette tuerie sauvage porte la signature du gang 400 Mawozo, selon des rapports

Quand il avait rencontré Sherwood Sondjie Desanclos, Marc Deverson Beauvoir était président de la deuxième année en sciences juridiques à la Faculté de Droit et des Sciences économiques de l’Université d’État d’Haïti.

« Elle était très dévouée pour ses études et se faisait remarquer partout », raconte Beauvoir, la voix cassée par l’émotion.

Sherwood Sondjie Desanclos a été enterrée ce 27 aout 2022. Son assassinat par 400 Mawozo, suivi de la calcination de son corps, remonte à sept jours, lors d’une tentative de kidnapping.

En tout, huit victimes figurent sur la liste du drame. Trois membres d’une même famille ont péri : Josette Fils Desanclos, 56 ans, et ses deux filles, Sherwood Sondjie Desanclos 29 ans, l’aînée, et la cadette Sarhadjie Desanclos 24 ans.

Comme Sherwood Sondjie Desanclos, Mirline Monnestine est issue de la promotion 2014-2018 de la FDSE.

« Sherwood aimait la vie, soutient Monnestine. Elle avait le sens de l’humour et la capacité de nouer facilement des relations amicales avec quiconque. C’était une qualité que j’appréciais chez elle. »

Dès leur rencontre en 2015, Monnestine et Desanclos se sont vite lié une amitié profonde. « Sa disparition est un choc total pour moi, déclare Monnestine. Je viens de perdre une deuxième sœur. »

Lire aussi : Comment Jean Dominique a-t-il été tué ?

Le bilan de la fusillade reste très lourd. Selon un rapport du Réseau national de Défense des Droits de l’homme (RNDDH) publié le 23 août dernier, trois chauffeurs de motocyclettes, dont Rosny ainsi connu, chauffeur et ferronnier ; Josué Boisrond, qui était conduit par Osny ainsi connu et deux femmes inconnus de l’organisme de défense des droits humains, sont aussi assassinés par 400 Mawozo.

Le rapport de la Fondasyon Je KLere (FJKL) fait mention, pour sa part, d’un autre véhicule avec deux autres femmes à bord ayant subi le même sort. Deux motocyclettes qui empruntaient la même voie ont été aussi attaquées. Les conducteurs et les passagers, dont le révérend pasteur Josué Jean Pierre, ont été tués.

Me Patrick Laurent est un ami et avocat de la famille Desanclos. Depuis la recrudescence de l’insécurité, la demeure de cette famille à Santo dans la Plaine du Cul-de-sac reste à l’abandon. La veille du drame, les deux filles, qui habitent en ville, avaient décidé de rentrer chez elles puisque la situation paraissait calme.

« Quand elles sont tombées sur l’embuscade à Cité Doudoune, elles ont tenté de s’échapper, raconte Patrick Laurent. C’est ainsi que les malfrats ont ouvert le feu sur le véhicule avant de l’incendier avec les occupants. C’était Sarhadjie Desanclos, la cadette qui conduisit la voiture », explique l’homme de loi.

 Sherwood aimait la vie, soutient Monnestine.

Fabigaelle Liboiron a connu Sherwood Sondjie Desanclos lorsqu’elles étaient toutes les deux camarades de classe en 7e année fondamentale au Centre d’Études secondaires (CES) en 2007.

« J’assistais à une formation quand je suis tombée sur les photos publiées sur les réseaux sociaux, déclare Liboiron. J’ai beaucoup pleuré et je me suis dit que peut-être c’était de fausses informations », raconte Liboiron.

Jean Simson Desanclos a perdu sa femme et ses deux filles dans le drame. Il est membre fondateur et secrétaire au conseil de direction à la FJKL. En voyage dans le nord du pays, Desanclos a dû prendre une moto de Cap-Haitien en passant par Hinche et Mirebalais pour arriver sur la scène du crime.

Sa femme, Josette Fils Desanclos, était totalement carbonisée. Ses deux filles, Sherwood Sondjie et Sarhadjie sont brûlées à moitié, poursuit Me Patrick Laurent.

Me Jean Simson Desanclos est incapable de réagir. « Je suis effondré », dit-il.

Lire enfin : Mauvais endroit, mauvais moment : les morts « par accident » de Fontamara

Sherwood Sondjie Desanclos allait fêter son 29e anniversaire, mardi 23 août 2022. Dans une publication sur sa page Facebook, Jean Simson Desanclos a souhaité bonne fête à sa fille. « Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de ma fille chérie Sherwood Sondjie. Bonne fête chérie. Patnè pam se konsa ou te konn rele papa », a-t-il écrit sur Facebook.

Depuis le drame, la tension artérielle de Me Desenclos frise des seuils anormaux.

Mémorante et employée à l’Autorité portuaire nationale (APN), Sherwood Sondje Desanclos voulait entamer cette année des études à l’université Laval au Canada. C’est ce qu’elle a confié         à Romario Saintus, un ancien étudiant de la FDSE qui fait actuellement des études en droit au Canada.

Diplômée en secrétariat chez les sœurs de Christ-Roi, la cadette, Sarhadjie Desanclos, est étudiante finissante en droit à la Faculté de Droit et des Sciences économiques des Gonaïves. Elle fait des études de comptabilité à l’Université de Port-au-Prince (UP) et a effectué un stage à la FJKL avant d’intégrer le ministère des Économies et des Finances (MEF).

Les funérailles de la famille Desanclos ont été chantées ce samedi 27 août 2022 à Pax Villa. Une plainte est déjà déposée à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), dans le cadre de cette affaire.

La firme de Me Patrick Laurent entend également saisir le cabinet d’instruction pour soutenir le réquisitoire du ministère public, informe Me Patrick Laurent.

Commentaires

Fenel Pélissier
Fenel Pélissier est avocat au Barreau de Petit-Goâve, professeur de langues vivantes et passionné de littérature.

    Comments

    Comments are closed.