AYIBOFANMFREE WRITING

À mon merveilleux mari…

0

Ce texte est une réponse à la publication de Valéry Moïse : Correspondance à ma femme avant que je meurs

Mon amour,

Tels une exhalaison de bonheur et un hymne à l’espoir, ta lettre a apporté à mon cœur de mère et d’épouse la plus belle des dévotions : la réussite de notre famille. À un moment où les valeurs s’effritent et la société va decrescendo, tes mots sont pour moi, et il en ira de même pour beaucoup de parents et futurs parents, comme un stimulant pour construire le monde que nous devons léguer à la génération future. Je t’en remercie.

En te lisant mon cœur, tant de souvenirs m’ont assailli, j’ai compté les batailles que nous avons menées, les obstacles que nous avons dû surmonter, nos faux pas… et j’ai conclu que t’épouser est la plus belle chose qui me soit arrivée et le plus beau cadeau que j’aie pu faire à notre fille. Ton souci de faire de notre nid conjugal un havre de paix, tes efforts continuels visant à protéger ta famille des laideurs de ce monde m’impressionnent au quotidien. Au creux de tes bras et à travers tes actions, je vis l’éternité. Quelle bénédiction !

Saches qu’aussi romantique que soit ta missive, je ne néglige nullement son poids et la responsabilité qu’elle appelle. Une fois de plus nos valeurs se rencontrent, n’est-ce donc pas merveilleux qu’elles servent de boussole à notre princesse ?

Mon chéri, je me suis déjà mise au travail, je n’ai pas pu résister. Chaque soir, en la mettant au lit, je lui lis tes mots afin qu’ils soient son refrain du succès. J’ai aussi pris la liberté de lui rappeler qu’elle a un père extraordinaire et qu’elle gagnerait à marcher sur ses pas. Si je pouvais exercer les attributs divins, je t’aurais réincarné en l’homme qui partagerait sa vie : ainsi, serais-je sûre qu’elle gouterait aux délices de l’amour pur. Conformément à ton souhait, je me battrai afin qu’elle soit une gardienne de la morale, une porteuse de changement, une différence positive pour sa génération. Je veillerai à ce qu’elle soit humble et humaine, qu’elle nourrisse en son cœur les meilleurs sentiments. Comme son père, je ferai en sorte qu’elle soit une dévouée à la cause collective, qu’elle défende ses valeurs et qu’elle ne vogue pas aux caprices des intérêts mesquins. Mon amour, la constitution Moïse est établie, je tâcherai à ce qu’elle soit appliquée dans les meilleurs termes par notre fille et par toute la lignée de notre descendance.

Pour finir mon chéri, je veux te dire que tu vivras longtemps, assez longtemps pour compter les femmes extraordinaires qui découleront de ta postérité. À ce moment-là, vieux que tu seras, tu admireras avec fierté ton plus bel accomplissement.

Au nom de notre fille et de celles qui embelliront dignement les rangs de la famille Moïse, je me plais à exprimer ma plus haute gratitude à ce chef de famille exemplaire, à ce héros singulier que nous honorons et auquel nous vouons un amour distingué et sans bornes.

Madame Moïse

Commentaires

Haïti: Voilà 3 bonnes raisons d’investir votre argent!

Article Precedent

Confessions d’un infidèle repentant à sa femme

Article Suivant

Comments

Comments are closed.

#ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost