ÉCONOMIEEN UNERECOMMENDED

Repenser le secteur energétique haïtien

0

Selon les données de la Banque Mondiale, à peine trois Haïtiens sur dix (37.9%) ont accès à l’électricité. Ce constat contraste avec ce qui est observé dans d’autres pays de la région comme le Cuba où la totalité de la population a accès au courant, 98% pour la République Dominicaine ou 92.6% pour la Jamaïque.

Cette situation est imputable à un dysfonctionnement grave dans le secteur occasionné selon plusieurs spécialistes par le monopole détenu par l’EDH (Électricité d’Haïti), un manque d’investissement dans le secteur et une absence de mise en place d’une politique énergétique ambitieuse tenant compte des ressources d’Haïti et des grands enjeux contemporains comme le changement climatique.

Dans un entretien avec Ayibopost lors du Forum International sur la Finance, le spécialiste en énergie René Jean-Jumeau a décrit plusieurs solutions potentielles au problème d’énergie auquel fait face Haïti. Parmi lesquelles se trouvent les partenariats public-privé où l’Etat s’abstiendra à définir les modalités de fonctionnement et la supervision et les compagnies privées pourvoiront au financement et aux compétences nécessaires.

Pour le spécialiste, le démantèlement des monopoles comme l’EDH dans d’autres pays a permis la segmentation du circuit électrique et facilité que d’autres acteurs puissent intervenir dans la production, le transport, la distribution et la commercialisation de l’électricité. Le rôle de l’État dès lors se résume à réguler le secteur et s’assurer que les actions sont entreprises dans l’intérêt général.

Plus de détails sur la situation du secteur et les solutions envisageables dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Ayibopost Team
La rédaction de Ayibopost

    Leicester City, le triomphe d’un rêve

    Previous article

    Les médecins aussi ont du sang sur les mains 

    Next article

    Comments

    Comments are closed.

    #ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost