AYIBOFANMCULTUREEN UNE

Permission de te tromper chéri !

0

Tu sais chéri, la première fois qu’il m’a invitée à dîner, j’avais refusé; me disant que je suis une femme mariée et que je ne peux pas te faire ça à toi. Mais plus le temps passait, plus il m’impressionnait. Pas un jour ne passe où je ne reçois pas des fleurs au bureau. Il a même pris l’habitude de m’inviter à déjeuner et c’est toujours un plaisir pour moi de l’accompagner, sachant que la nourriture serait le cadet de mes soucis et que je vais plutôt passer mon temps à l’admirer.

C’est peut-être malsain de te raconter ça  mais, ce type, il est vraiment craquant. Et ce n’est pas l’envie qui me manque de le baiser. Cependant, je ne veux pas le faire comme toi. Toi qui inventes un tas de trucs après avoir fait l’amour avec une autre. C’est tout à fait normal tu sais, d’avoir envie de quelqu’un d’autre. Tu n’as qu’à en parler et on trouvera un compromis. Après ta journée de travail qui a sans doute été très fatigante, un texte de ce genre accroché au frigo, c’est la dernière chose à laquelle tu pourrais t’attendre, mais voilà, autant être franche.

Comme je te le disais, ce type a tout pour faire tourner la tête aux femmes. Tout en lui me plait. Sa posture, sa carrure, sa démarche, sa voix, sa simplicité, sa manière de faire, tout. Son bureau se trouvant juste à côté du mien au boulot, on a pris le temps de discuter, d’échanger des trucs entre nous. Entre collègues il faut avouer que c’est la moindre des choses. Au bout de quelques semaines, je n’avais qu’une idée en tête : Qu’il me fasse l’amour. Mon cœur a fait un bond dans ma poitrine quand il m’a proposé qu’on aille dîner ensemble un soir après le travail. Mais j’ai quand même refusé. Je jouais à celle qui voulait être parfaite, celle qui ne voulait pas tromper son mari. Par ailleurs, il me vint à l’esprit que si je te le disais, ce ne serait plus de la tromperie. Je serais honnête comme toi. Je me suis rappelée ta fameuse phrase : « Je ne puis te promettre fidélité chérie, mais je serai toujours sincère ».

Aujourd’hui, le bel homme a réitéré sa demande et je lui ai dit que j’allais y réfléchir. Dans ma tête, je me suis dit que j’allais te demander la permission parce qu’après tout, ce ne sera qu’une partie de jambe en l’air, une aventure d’une soirée. Il y a de ces occasions qu’on ne laisse pas passer chéri. Cet homme, s’il ne me baise pas, moi je le baise. Alors, autant que tu me le permettes tout de suite et qu’on en finisse. L’avantage de cet arrangement c’est que maintenant, tu n’auras plus à te cacher derrière des heures sup. pour avoir une partie de plaisir; il n’y aura qu’à me le demander et on négociera ensemble. Qui sait, je pourrais même vous passer le lit conjugal que tu utilises à mon insu.

Viens donc m’aider à choisir la robe que je devrais porter ce soir, car je sais que cette permission, tu ne saurais ne pas me l’accorder.

Gros bisou!!!

Ta femme qui t’adore!

Darline DaHo Honoré

Commentaires

Ayibopost
La rédaction de Ayibopost

    Comments

    Comments are closed.