ÉCONOMIEEN UNE

Haïti : la production d’œufs est passée de 1 à 7 millions par mois

0

De 2010 à 2017, la production d’œufs a été multipliée par sept (7). Haïti est passée d’une production mensuelle de 1 million à plus de 7 millions d’œufs par mois. Ces données traduisent un certain revirement de la situation. Il y a de cela 8 ans Haïti importait Presque la totalité de notre consommation en œufs de la Republique Dominicaine.

Le Dr Michel Chancy, ancien Secrétaire Général à la Production Animale, explique que cette augmentation de la production est due à la multiplication des pondeuses, passant de 50,000 en 2010 à environ 350,000 en 2017. Beaucoup d’investissements privés ont été faits dans ce secteur d’activité. La grande majorité des investissements faits dans les pondeuses sont faites par des petites entreprises ou des particuliers à petite bourse. Cependant il y a eu des investissements directs étrangers considérables aussi dans cette filière. La compagnie Haiti Broilers, grand producteur de poulets de chair et d’œufs, résulte d’un partenariat entre investisseurs Jamaïcains et Haïtiens. Cette entreprise est jusqu’à date l’un des meilleurs exemple d’investissement d’envergure réalisé dans cette filière.

Une étude de 2015, commanditée par le Gouvernement haïtien, a démontré que le pays peut encore augmenter sa production en œufs si certaines contraintes sont résolues. L’une de ses contraintes est la gestion de nos frontières. Une grande partie des œufs provenant de la république voisine disponibles sur le marché sont révélés illégaux. Nos faiblesses au niveau du contrôle frontalier font que d’importantes quantités de marchandises ne respectant pas les normes qualitatives envahissent le marché local. Le Dr Chancy est aussi convaincu qu’une meilleure gestion de nos frontières favorisera la production avicole qui avait vu une augmentation suite aux mesures de restriction adoptées sur les produits dominicains, dont les œufs, en 2013.

Regardez ci-dessus notre entrevue avec le Dr Michel Chancy sur les potentiels de la filière avicole en Haïti.


Vous pouvez aussi regarder le Dr Chancy sur les potentiels méconnus d’Haïti en production de viande de bœuf et de cabri. Nous produisons tellement de viande de cabri que nous en exportons 10% à 30% de la consommation dominicaine.

Commentaires

Ayibopost Team
La rédaction de Ayibopost

    Videyo: « Nou menm Ayisyen nou fin pèdi idantite nou »

    Previous article

    Correspondance à ma femme avant que je meurs

    Next article

    Comments

    Comments are closed.

    #ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost