AYIBOFANMEN UNESOCIÉTÉ

Et ces LED LIGHT BARS!

0

Il est à peine huit heures du soir. Satisfaite de mon cours de danse, je m’apprête à rentrer chez moi pour me détendre en regardant ma série télévisée préférée. Je me préparerai un bon diner, prendrai un bon bain et me reposerai. Après 2 heures et demie de danse contemporaine, je crois que c’est bien mérité.

J’emprunte à peine la route de Kenscoff quand le cauchemar commence. C’est le « jeu des lumières », ou plutôt le grand concours des voitures qui possèdent les feux les plus puissants… disons mieux, les feux les plus aveuglants… les plus dangereux.

Oui : dangereux !!!

Sauf que les conducteurs ne tiennent pas compte de ce dernier qualificatif. Nos frères haïtiens confondent malheureusement liberté et libertinage. Ils ne tiennent compte d’aucune norme et préfèrent chacun créer la leur, de façon à ce que chacun fasse ce qu’il veuille sans tenir compte de son environnement, de son entourage et de ses concitoyens.

J’ai toujours appris dès mon plus jeune âge à travers les lignes de mon livre d’instruction civique et morale « J’aime Haïti» que la démocratie est une forme de liberté m’autorisant à faire ce que je veux du moment que cela ne dérange aucunement les autres. Les hommes sont nés égaux en droits ; les lois et institutions du pays ont pour responsabilité de faire respecter les droits de tout un chacun.

Ces LED LIGHT BARS sont installés de manière infortunée un peu partout sur les véhicules. Ils projettent leur lumière éblouissante dans toutes les rues de la capitale. Cependant, le Code de la route, pour prévenir les accidents de la circulation, interdit d’éblouir les autres usagers avec ses feux. Les feux de route ou de croisement ne doivent être utilisés que sur les routes en dehors des villes, là où la visibilité nocturne est très faible. On peut bien sûr à la rigueur les utiliser si on est seul sur la route. Ne pas utiliser ces feux pour conduire de nuit dans les conditions préalablement citées revient à commettre une infraction. Une infraction est également commise, si en les utilisant, vous éblouissez d’autres usagers de la route. Je ne veux pas être pessimiste ni porteuse de malheur, mais je vous jure que ces grands feux vont causer de nombreux accidents routiers dans les temps qui viennent, si ce n’est pas déjà le cas. Un autre phénomène spécialement mis en place pour générer des accidents de la route: il ne manquerait plus que cela !

J’interpelle par ce billet, en premier lieu, les conducteurs : faites preuve de plus responsabilité. Soyez un peu plus respectueux des droits de ceux qui ont choisi d’appliquer la loi, et soyez vous-même aussi un peu plus respectueux de la loi. N’investissez pas vos centaines de dollars dans cet outil d’homicide volontaire…

En utilisant ces LED-BAR, vous mettez non seulement votre vie en danger…. Mais aussi celles des autres !

En second lieu, je m’adresse au directeur de la circulation et à tous ses collègues. C’est certain que vous aussi avez pu en faire le constat. Ne soyez pas indifférents au phénomène LED BAR, au contraire, combattez-le !

Et en dernier lieu, je m’adresse au reste de la population haïtienne, aux piétons, à la presse, et à tous les étrangers qui fréquentent les rues de notre capitale. Aidez-moi à faire parvenir ce message aux autorités compétentes afin que les mesures nécessaires et pressantes soient prises.

Que nous possédions notre propre voiture ou utilisions le transport en commun( tap-tap, autobus, moto, etc.) ce danger nous guette. Nous sommes tous concernés.

Protégeons nos vies, et protégeons celles des autres !

Anne K. Exantus

Commentaires

Le Cas des Avocats

Previous article

Je l’ai fait quand meme!

Next article

Comments

Comments are closed.

#ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost