AYIBOFANMSOCIÉTÉ

Authentique avec mon maquillage!

12

Ce texte a été écrit en réponse à l’article de Joj Armand « It doesn’t make up for it! ».

J’en ai un peu marre de ces articles qui tentent de nous psychanalyser parce que nous nous coiffons de telle ou telle manière, nous portons trop ou pas assez de maquillage, nous nous rasons ou pas, entre autres. Vous allez surement vous dire, elle se sent mouillée donc elle se défend.

Non, je ne me sens pas mouillée car je ne me retrouve pas dans les analyses clichées révélant des crises identitaires ou un refus d’accepter son apparence physique. J’ai une haute estime de moi, je suis bien dans ma peau, et je n’essaie de faire passer aucun message philosophique dans mes choix vestimentaires, mes choix de coiffure ou mon maquillage. Mon maquillage parfait d’aujourd’hui n’altère en rien mon nez épaté et ma peau acnéique que j’assume sans réserves. En ce moment, les cheveux naturels sont en vogue. Il se trouve par un heureux hasard que moi aussi je les garde au naturel. Je ne me revendique toutefois d’aucun mouvement « naturalista », et je n’essaie pas de faire valoir mes attaches à mes racines africaines.

Il se trouve que j’affectionne bien ma coupe de cheveux non defrisés, elle me va à merveille selon moi. Cependant rassurez-vous, demain je pourrais bien défriser ma chevelure à nouveau. Pourtant, je ne serai pas une assimilée, honteuse de ma culture afro. Après-demain, je me ferai mettre un tissage de cheveux indiens qui me balaient les épaules sans crainte des commentaires tels que  » Quelle folie, ce ne sont pas ces cheveux », et le surlendemain je me raserai le crane me moquant du critère « cheveux longs » prise par la gente masculine haitienne. De même, il y a des jours où  j’ai envie de  me mettre du mascara, du fard à joues, du rouge -à- lèvres rouge, des talons aiguilles parce que je me sens d’humeur féline ; et d’autres jours où je me contenterai d’une fine couche de poudre pour éviter que mon visage naturellement gras brille au soleil. Et puis pourquoi devrais-je me gêner, si je préfère mes yeux surlignés de crayon noir, est-ce pour autant un signe de rejet de ma personne ? Il me semble qu’il est intéressant de faire des efforts pour améliorer certains défauts de caractère, pourquoi est-ce si différent de me dessiner des lèvres pulpeuses? Pleinement consciente de mes atouts et de ce qui me rend unique, je veux pouvoir également les mettre en valeur à travers des vêtements, du maquillage et une coupe qui me flatte.

Ce qui compte pour moi, c’est cette liberté que j’ai de pouvoir jouer avec mon look, de me faire plaisir. Loin de refléter mes convictions profondes, il s’agit plutôt d’indices subtils reflétant les multiples facettes de mon Moi, ainsi que les sentiments qui m’animent à un moment donné. Ainsi une personne extravagante, se maquillera un peu trop pour certains, mais elle n’en demeurera pas moins authentique.

Enfin, je ne suis esclave d’aucun style, d’aucune coupe. Je peux sortir avec ou sans maquillage, et Joj je me revendique naturelle et vraie car je suis spontanée dans mes choix et mes expériences relatives à mon apparence.    

Commentaires

Moumousse
Très attachée à mon cher pays, je demeure une personnalité ouverte, qui à travers sa profession de juriste et son implication au sein de diverses organisations soutient le projet du renouveau d’Haïti.

It doesn’t make up for it!

Previous article

Beauty and Freedom

Next article

12 Comments

  1. […] This is a response to Moumousse’s article “Authentique avec mon maquillage!“ […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

#ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost