AYIBOSPORTEN UNESPORT

À quand la Sélection Nationale de Basket ?

0

Le 8 octobre dernier, la Fédération Haïtienne de Basketball a été honorée lors de la première édition de Creole Image Honors visant à encourager les personnalités et/ou institutions œuvrant en Haïti ou à l’étranger pour donner une meilleure image d’Haïti. Dans le livret décrivant les récipiendaires des différentes distinctions, on mentionne le mandat de la Fédération qui doit diriger, organiser et développer le basket en Haïti. La Fédération a été choisie et distinguée pour son travail visant à utiliser le sport, comme un outil de développement afin de créer de nouveaux leaders à travers le basketball. Le président (Henry Jean) et le vice-président (Alph Ulysse) dans leur discours ont remercié Creole Image pour avoir honoré la FHB, mais surtout tous ceux qui ont aidé la Fédération depuis l’élection du nouveau comité exécutif. Ils ont profité du podium pour inviter la diaspora à supporter la Fédération dans son initiative visant à donner au pays une sélection nationale de basketball. 

Le nouveau comité élu à la tête de la Fédération, il y a environ 2 ans, a pris de nombreuses initiatives, telles que former des arbitres et des entraineurs, organiser des mini-tournois de basket, réactiver les différentes ligues. Mais l’un des plus gros défis de la fédération demeure la mise en place d’une sélection Nationale de Basket, ce dont le peuple en a été privé depuis plus de 20 ans. Les talents ne manquent pas. Aujourd’hui, en NBA, plusieurs joueurs manifestent le désir de représenter Haïti : Skal et Nerlens en font parti. D’autres joueurs évoluant aux USA et en Europe aimeraient aussi porter la couleur de la Sélection Nationale. La Fédération a déjà choisi un General Manager et des entraîneurs – qui étaient de passage en Haïti l’été dernier – pour diriger la futur Sélection Nationale. Les dirigeants de la Fédération ont décidé de commencer par le haut pour faire atterrir cette sélection nationale. Une méthode pas trop académique!

En Haïti, on n’a pas un réel centre de formation de jeunes où on pourrait détecter des talents pour pouvoir les encadrer. Au lieu d’une structure permanente bien organisée, avec des écoles et des clubs, des camps de quelques jours sont réalisés au profit de quelques jeunes, généralement à Port-au-Prince. Aujourd’hui on n’a pas une ligue de basketball dans le pays – on n’oserait dire une ligue professionnelle -. En lieu et place de cela, il y a des ligues de D2 régionales, pas mêmes nationales, et une ligue coopérative où l’on retrouve les joueurs les plus talentueux du pays. Donc il est vraiment difficile, voir impossible, de mettre en place une sélection nationale à partir de ça, ou disons mieux à partir de rien ! La fédération a ainsi donc pris la voie la plus rapide, et la plus facile pour réaliser son rêve et pour reprendre les mots du président Henry Jean « remettre Haïti sur la carte mondiale du basket ». 

Invitée à participer au tournoi caribéen de la FIBA en juin 2018, la Fédération Haïtienne de basket se lance déjà dans une course contre la montre pour arriver à mettre sur pied une équipe de basket. C’est ainsi que le prix reçu d’Image Honors a permis à la Fédération de vendre son projet, et de rencontrer des personnalités importantes voulant aider le basket haïtien. Le président et le vice-président ont aussi profité de leur passage aux USA pour participer à des émissions et lancer des cris pour mobiliser des ressources. À 8 mois de la compétition, on se demande quand est-ce qu’on aura réellement droit à notre chère sélection nationale ?

Commentaires

Paul Junior PRUDENT
Je suis diplômé en Droit et étudiant en Communication Sociale. Je suis un amoureux fou du sport, passionné de la lecture et de l’écriture. Journaliste et commentateur sportif, j’anime l’émission Sportmania sur Radio Ibo.

Combien a coûté le soutien d’Haïti à l’Espagne ?

Next article

Comments

Comments are closed.

#ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost