EN UNELe BlogOp_EdsPOLITIQUE

OPINION | Petro Caribe : Tracer l’exemple peut sauver notre économie

0

En Haïti, on a souvent l’impression que la croissance économique nationale se traduit par une amélioration significative du niveau et du train de vie des dirigeants et autres hauts fonctionnaires de l’Etat. Il ne fait aucun doute que le développement économique ne s’achève pas par l’enrichissement illicite préalable des élus au détriment de la nation. L’exemple de certains pays africains où les dictateurs s’enrichissent proportionnellement à la paupérisation de la masse montre que cette formule ne marche pas. Suite à la publication du rapport sur la gestion des fonds Petro-Caribe, il est opportun de comprendre quel impact la corruption a sur l’économie et par quels canaux se transmettent ses effets pernicieux.

Les racines de la corruption en Haïti remontent à la genèse de l’établissement de l’Etat-nation quand on plumait la poule sans qu’elle ne crie *! Elle prend plusieurs formes dont la plus courante, la plus importante et la plus nocive en Haïti consiste à piller les caisses de l’Etat. Le fait pour un officiel du gouvernement d’abuser de son autorité pour s’enrichir en implémentant les politiques publiques est la définition de la corruption- Cette formulation très largement acceptée a été proposée par l’économiste V. Tanzi . Toutes les formes de corruption ne se valent pas. La nature de la corruption, en plus de son niveau, a un impact sur la croissance.

La corruption agit sur les indicateurs macroéconomiques comme l’investissement et la croissance ainsi que des indicateurs microéconomiques comme la distribution du revenu. La corruption se manifeste aussi dans le choix des projets engageant l’Etat et on retrouve ainsi ses effets sur la démocratie, le capital humain etc. Une étude de l’impact de la corruption dans une économie montre que celle-ci agit directement sur la croissance, principalement par le biais de l’instabilité politique qui représenterait 53% de l’effet total de la corruption. Une augmentation de 1% du niveau de corruption réduit le taux de croissance de 0.72%. Elle agit sur le capital humain et la part d’investissement privé (Mo 2001). En Haïti, la corruption dans la gestion des fonds Petro-caribe aura enrichi un petit groupe et appauvri les plus pauvres en les privant de services et d’opportunités pour augmenter leur revenu, donc leur niveau de vie. Il suffit de regarder l’état des hôpitaux, des écoles, des routes et la qualité des services offerts à la population en énergie, télécommunications alors que des financements étaient disponibles pour ce type d’infrastructure.

Il est plus facile de masquer les détournements dans les projets de construction de grand chantier et d’accaparer de plus forts capitaux, d’où une préférence pour les instances corrompues à travers le monde de privilégier les projets où le besoin en capital est élevé. Les fonds Petro-Caribe à titre indicatif ont financé beaucoup de projets de construction aux budgets élevés. Les cas de corruption illustres concernent les projets à fort capitaux. Le nombre de projets augmente considérablement dans les cas de corruption et on exagère leurs tailles et leur complexité.

Quelques années après le scandale de corruption « tangentopoli » éclaté en 1992 en Italie, les coûts des projets avaient baissé, le coût d’un projet de terminal d’aéroport par exemple avait baissé de 59% pour refléter les prix effectifs. Espérons qu’après le scandale de corruption Petro Caribe et les poursuites judiciaires nécessaires, on observera une baisse des coûts des projets mais aussi une baisse du prix des loyers, des terrains etc. qui ont augmenté en raison de facteurs comme l’inflation mais aussi à cause de la forte demande en biens immobiliers des nouveaux riches. La bonne nouvelle, Haïti peut faire d’une pierre deux coups car les politiques de luttes contre la corruption ont un impact positif sur la réduction des inégalités. Pour les plus pauvres, pour le pays et son développement économique, il est impératif que soit lancé un signal clair contre la corruption. Ce qui ont dilapidé les fonds de Petro Caribe doivent être sévèrement puni parce qu’un pays a besoin de justice pour grandir, mais aussi parce que lutter contre la corruption est l’un des premiers remèdes à administrer à une économie malade.

Emmanuela Douyon

Commentaires

Emmanuela Douyon
Je suis Emma, une haïtienne qui aime écrire de temps en temps sur son quotidien. Je suis une féministe sans allégeance... Surtout je n'aime pas parler de moi sinon pour répéter après Terence que « Je suis homme: et rien de ce qui est humain ne m’est étranger »

    KAFOU: $250,000 pour un film de grande qualité

    Previous article

    La loi du béton est toujours la meilleure !

    Next article

    Comments

    Comments are closed.

    #ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost