ART & LITERATUREAYIBOTALKEN UNEHumour

Non, Gaëlle n’est pas morte !

0

#JeSuisGaelle… En fait, elle est Gaëlle Bien-Aimé, femme de théâtre, amoureuse de la culture, militante feministe, journaliste culturelle, le soir elle enfile son costume et masque de superhéros puis part à la rescousse des… Mais non ! Le soir elle mange tard, paresse, et pense à ses prochains projets

Gaëlle est cette jeune femme qui arrive au seuil de la trentaine et qui porte gracieusement tout le poids sociétal qui vient avec. Comme il se trouve qu’elle fait du théâtre et qu’elle parle de la scène sans arrêt, elle a profité de ce moment de sa vie pour écrire son premier one-woman-show : #JeSuisGaelle.  Non, elle n’est pas morte. Mais, la Gaëlle dans sa vingtaine meurt bientôt. Elle se fait vieille, la pauvre. Et écoutez bien, il y a pire… Elle arrive à 30 ans sans avoir enfanté. C’est la cata ! Cette jeune femme, bientôt vieille,  a voulu célébrer cette mort avec son public ce samedi 1er avril à Le Villate. Ce spectacle couronne aussi 10 années de succès sur scène en Haïti et ailleurs. Rappelons tout de même qu’elle n’a pas d’enfants.

Samedi, Gaëlle sera face à son public pour parler d’enfance, de la vingtaine et ses folies, de la société haïtienne qui l’emmerde, des hommes, des femmes, des bonheurs et malheurs du sexe, de la vie, de ses frustrations, de ses satisfactions, des enfants qu’elle n’a pas… Mais tout cela en riant avec un humour qui fâchera certains, mais Gaëlle semble se foutre très peu de ceux-là. Elle ne pense qu’à son genre, madame est atteinte de féminisme.

Pour récapituler, voilà ce qui sera au menu samedi :

        • Fous rires ✔
        • Yeux en larmes ✔
        • Contraction musculaire des abdos sous le poids du rire ✔
        • Flatulences causées par le point précédent ✔
        • Sexe, Gaelle-Style ✔
        • Pale politisyen mal ✔
        • Gaëlle Twerking ✔
        • Elatriye, Gaelle-Style ✔

NB : Regardez l’entrevue ci-dessus, elle contient des informations surement plus sensées et fiables.

Commentaires

Ayibopost
La rédaction de Ayibopost

    200 femmes consultées gratuitement au Marché Salomon

    Previous article

    A cette femme courageuse qui assiste à la mort de son mari

    Next article