CULTUREDISCOVERING HAITI

Mennen’m La une expérience unique !

0

Mennen’m La est une agence touristique qui permet aux haïtiens et étrangers de découvrir les plaisirs cachés d’Haïti. Lorsque j’ai appris que leur deuxième tour serait à Jacmel, je n’ai pas hésité une seconde et j’ai sauté sur l’occasion parce que ce serait ma première aventure dans cette ville du pays.

Arrivée à Bo Village, oừ l’on se devait se rencontrer pour ensemble faire la route, s’est tenu un agréable cocktail de bienvenue. Les chapeaux en paille, les entrées succulentes telles que le “kassav” et l’hareng, l’eau de coco, le cocktail de jus d’orange et de rhum barbancourt… Enfin, la musique « twoubadou » a contribué à créer une atmosphère locale appréciée par les clients.

En route pour Jacmel, le guide a décrit à haute voix les points importants tout au long du trajet.  Mennen’m La  s’ est efforcé de faire apprécier les valeurs du pays tout au long du voyage. Malheureusement, on ne peut pas vraiment prévenir la météo. Mère nature a fait des siennes et sitôt arrivé dans la ville de Jacmel, il a plu. Malgré les intempéries l’équipe de Mennen’m La, grâce à son dévouement, arriva à gérer la situation. Ann-Sophie, avec calme et professionnalisme, suggéra que l’on héberge certains clients à un hôtel de la ville pour la première nuit, le temps de mettre les tentes en ordre. En fin de compte tout le monde décida de camper sous la choucounette dans les sacs de couchage que l’équipe avait préparé pour nous. Invités à passer à table, nous avons  savouré du bon poisson boucané et du homard dans des assiettes en bois. La pluie cessa et une partie du groupe a pu partir vers notre première destination : « Lakou Nouyok ». Les plus fatigués sont restés  au campement autour d’un feu de camp.

menenmla 2

Mennen’m La avait requis les services d’une bande de rara juste pour nous! Vraiment une expérience 100% locale. A notre retour au campement, nous avons constaté avec joie que les tentes avaient complètement séché et que l’équipe les avaient aménagées pour ceux qui voulaient quand même camper la première nuit…ce que moi personellement  j’ai expérimenté jusqu’au dernier jour du tour.  J’ai adoré l’expérience du camping!

menemla 1Le lendemain, réveillée par le bruit des vagues, la journée s’annonçait beaucoup plus belle. Le temps était encore couvert mais pas de pluie! Nous sommes rapidement passés à table pour un déjeuner servi sur de grandes feuilles de banane. L’équipe nous a servi du café et du chocolat peyi, et ne ratait pas une occasion de satisfaire les moindres désirs des clients. Après un bain dans les douches séparées par des feuilles de cocotiers, il était temps de partir pour bassin bleu. La vue de la chute d’eau était extraordinaire, tout ce qu’il me fallait pour alimenter mon Instagram. Un pique-nique sur les lieux a agrémenté cette excursion.

A notre retour, nous avons eu un atelier d’art sur la fabrication de masques typiques du carnaval de Jacmel. A notre grande surprise,  Jacmel nous a fait cadeau d’un magnifique coucher de soleil! Pendant que certains finissaient leurs travaux artistiques, d’autres étaient invités à prendre un massage au bord de l’eau! Un massage vraiment magique.

Cette nuit, l’expérience sous la tente fut incroyable sous un ciel étoilé et une lune magnifique! Nous avions tous oublié les pépins de la veille. Nous pouvions maintenant voir la beauté du concept du camping. L’equipe de Menenm La a fait revenir le « rara » pour ceux qui étaient trop fatigués la veille.

Le dernier jour, le cap était mis sur Balanier. A Grand- Goave, l’ambiance sur le bateau était agréable! Arrivés à Balanier (Petit- Goave), la journée fut tout simplement excellente. Cocktail, eau claire, sable fin, une plage paradisiaque ceinturée d’une nature généreuse en cocotier. “C’est le paradis ici!”, s’écrièrent les clients étrangers à bord. Poisson succulent et plage reposante… Balanier m’avait vraiment plu.

mennenmla3

C’est avec regret que j’ai quitté ce paradis. De retour à Port-au-Prince, l’équipe nous a servi un bouillon et du cabri boucané, malheureusement j’ai dû partir avant le festin, mais ce n’est que partie remise. Nous avons été pris en charge du début jusqu’à la fin du tour.

Spécialiste en premiers soins sur place, staff très sympathique et une directrice passionnée, le tour de Mennen’m La a été une belle aventure ! J’ai déjà réservé ma place pour le prochain tour à destination d’Ile -à- Vache et l’équipe m’a annoncé que des mesures ont déjà été prises pour couvrir les tentes lors des prochains tours. Je crois que je suis en phase de devenir accro à Mennen’m La. Longue vie à Mennen’m La !

Farah-Jane Jean-Pierre

Image: Mennenm La 

Commentaires

«Monsieur le Consul, ma mère elle fait quoi de moi?»

Article Precedent

Adoption en Haïti: Cri de désespoir

Article Suivant

Comments

Comments are closed.