EN UNEHumour

Le PNH

0

D’abord, je dois préciser que ce n’est pas une faute. J’ai vraiment écrit « Le PNH », car je veux parler du « Problème de la Nourriture en Haïti ». Le PNH et non de la PNH. Parler du PNH c’est parler de l’insécurité… alimentaire.

Le Problème de la Nourriture en Haïti touche toutes les couches.

D’après une étude du PAM (Programme Alimentaire mondiale) e daprè rechèch pa m, en Haïti plus de 5 % des défunts sont mort de faim. Le PNH affecte même la PNH. Il y a un cas récent ; je ne trouve les mots pour expliquer avec clarté ce qui s’est passé, mais d’après les infos, JeanMau peut le résumer en 6 mots : « Policier tire autre policier pour “Griots” ; Donc nous pouvons dire que le PNH est un tyran qui n’épargne personne.

Haïti n’est pas le seul pays où il y a eu des altercations entre des policiers pour cause de nourriture. Cela s’est passé une fois en France ; un policier a ouvert le feu sur un autre pour du poulet. Depuis lors en France on appelle les policiers “Des poulets”. Dans le cas d’Haïti, des témoins ont affirmé que les 2 policiers voulaient acheter du griot. Doit-on maintenant appeler nos policiers “Des Griots” ?

“Lapolis se djòb sèkèy” dit-on. Là, on fait allusion à la mort sur-le-champ de bataille ou dans les rues en train de combattre des criminels. Mais jamais on n’aurait imaginé les environs d’un bac de fritay aussi dangereux.

Faire tout un plat pour un plat c’est très très plat. Plat yon lòt pou yon plat manje, sa se bagay moun ki pa abitye ak manje. Tout moun ka gen yon ti grangou men ou oblije aji tankou yon ti grangou tankou zòt ta di.

Même en temps de guerre on ne doit pas tirer sur son frère d’armes.

À tous les policiers victimes de l’insécurité JeanMau dit Paix à leurs âmes et tous les policiers sensibles à la gâchette, je souhaite la Paix à leurs armes.

Luttons contre le PNH pour que l’insécurité ne soit plus alimentaire.

Encourageons la PNH pour que la sécurité soit élémentaire.

Pour cela, la population et la PNH doivent s’armer de courage pour combattre l’insécurité sous toutes ses formes, y compris le Problème de la nourriture en Haïti, PNH.

Et avant que des poulets ou des griots m’arrêtent, je m’arrête là. Je me tire !

#JeanMau.

Commentaires

JeanMau Délisma
I'm JeanMau. Pharmacien, Humoriste, MC. Moi en 5 mots: Amour, Humour, Labo, OneManShow, Art...

    Capitaliser Dieu, un business rentable !

    Previous article

    Le droit au Silence

    Next article

    Comments

    Comments are closed.

    #ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost