SOCIÉTÉTRAVEL

Haïti à CARIFIESTA sur Ste Catherine

0

Ce samedi 2 juillet 2016, de 10 hres à 18 hres , a eu lieu la 41ème édition de la CARIFIESTA sur la rue Ste Catherine. Ce festival culturel, organisé par la ville de Montréal depuis 1975, a pour but d’exposer la diversité et la richesse de la culture antillaise aux yeux de la communauté québécoise. Cet évènement rallie plus de 100,000 à 200,000 participants venus danser, chanter et découvrir les Antilles en un jour.

Haïti fut représenté dignement par le groupe Ayiti Makaya composé de jeunes, vivant à Montréal, qui se sont impliqués dans des activités multiculturelles au sein de la communauté québécoise. Initialement cette affiliation avait pour but de promouvoir la culture haïtienne et ainsi faciliter l’intégration de notre communauté au Canada. Au gré des expériences passées et fort de leur esprit d’équipe, Ayiti Makaya a su mettre en application les leçons apprises pour relever le défi de représenter nos couleurs. Ce travail est aussi est un effort commun où l’on peut voir la touche de DJs comme Valmix (Haiti), Big Dady Mix (Montréal) et Magic Kenny (NY); de troupes de danse comme Ekspresyon, Les notes du corps, Repertoire de danse, Esans Kreyol, ainsi que les danseuses de Ayiti Makaya; de l’agence de mannequinat WBIC mais surtout de tous les bénévoles sans qui cela n’aurait pas été possible.

Ayibopost a reçu des photos de cette belle initiative, qui a eu l’originalité d’utiliser de jeunes Haïtiens pour vendre leur culture tout en s’amusant. Nous vous invitons à regarder et à partager.

Photos: courtoisie Groupe Ayiti Makaya…

 13632828_10153793994938063_785111714_o

13639480_10153793994718063_132056114_o 13569855_10153793868043063_1649103664_o 13589251_10153794010013063_2118623606_o 13621399_10153793869358063_1454471412_o 13632828_10153793994938063_785111714_o 13632861_10153793868018063_1801637400_o 13639389_10153793994643063_1214201888_o 13639864_10153793868768063_1693543345_o 13646908_10153793994618063_718185099_o

Commentaires

Ayibopost
La rédaction de Ayibopost

    Ti Pat: Le chimè au coeur d’enfant

    Article Precedent

    5 design elements to think about when building in Haiti

    Article Suivant

    Comments

    Comments are closed.

    #ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost