ÉCONOMIEEN UNEPOLITIQUE

Comprendre les Partenariats Public-Privé en 3 minutes

0

 

Dans le cadre du Sommet International sur la Finance Ayibopost s’est entretenue avec Naed Jasmin Désiré.  Elle a  travaillé  comme juriste et consultante avec les parties prenantes tant du secteur public que du secteur privé et a développé ses compétences dans la facilitation et la promotion des investissements, l’amélioration du climat des affaires, le développement du cadre légal et règlementaire des partenariats public-privé.

Les partenariats public-privé constituent un mécanisme alternatif et innovant de financement de projets liés à la mission de service public de l’Etat. Cet outil a fait ses preuves dans de nombreux pays et  a contribué, en utilisant comme levier les ressources financières, techniques et humaines du secteur privé, à fournir un accès rapide à des infrastructures et services publics mieux maintenus et de qualité. Dans le cadre de ce modèle, l’Etat jouant principalement son rôle de régulateur,  définit les conditions permettant de bâtir un pont afin de concilier l’intérêt du secteur privé et l’intérêt général dont il est le garant.

En Haïti, les PPP  contribueraient à apporter une réponse à  l’important déficit d’infrastructures, le manque d’accès à des services publics de qualité, associés aux ressources budgétaires limitées de l’Etat.

Le succès des PPP repose avant tout sur la volonté politique qui lui donne naissance : les autorités publiques choisissent de déléguer certaines de leurs tâches en fonction de leurs besoins et contraintes spécifiques. Néanmoins, il est également très fréquent que l’initiative du projet provienne d’un opérateur privé intéressé. Il revient dès lors aux autorités publiques d’évaluer l’offre, sa faisabilité en mode PPP et de prendre une décision tenant compte des priorités nationales, des politiques sectorielles et plans d’investissements. Notons que les meilleures pratiques recommandent également une mise en concurrence via le lancement d’appels d’offres  pour le traitement des offres spontanées.

Les partenariats public-privé n’apporteront pas une réponse à tous nos maux, et n’éliminent pas dans tous les cas le poids sur les finances publiques, cependant ils demeurent un outil dont l’utilisation efficiente servira à faire un pas vers le progrès économique certes mais surtout vers l’amélioration de la qualité de vie de la population.

Commentaires

Moumousse
Très attachée à mon cher pays, je demeure une personnalité ouverte, qui à travers sa profession de juriste et son implication au sein de diverses organisations soutient le projet du renouveau d’Haïti.

Trois slameurs et une fleur insomniaques

Previous article

Le petit américain de Jérémie

Next article

Comments

Comments are closed.

#ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost