ART & LITERATUREEN UNE

$110.5 millions pour une peinture de Basquiat, un record!

0

Une représentation de la face d’un crane multicolore sur un fond bleu ciel, des mots et signes dissimulés sous des ratures. Un Basquiat ! La pièce non-titrée a été achetée aux enchères pour une somme de 110 millions de dollars américains. Oui, vous avez bien lu !

La peinture vendue Ă  $110 millions

Les enchères ont été mené par Sotheby’s, une société internationale britannique de vente aux enchères d’œuvres d’art, la plus ancienne du monde. L’acheteur de cette pièce est le grand collectionneur japonais Yusaku Maezawa. M. Maezawa est un entrepreneur qui s’investit depuis la fin des années 90 et début 21ème siècle dans la vente de prêt-à-porter en ligne, sa fortune est évaluée à 3 milliards de dollars. Déjà, l’année dernière M, Maezawa s’était procuré une pièce de Basquiat à 57 millions de dollars.

Yusaku Maezawa devant un Basquiat

Pour contextualiser l’énormité de cet exploit financier, seulement douze autres peintures ont été vendues pour plus de 100 millions de dollars dans le monde. Jean-Michel Basquiat peut aujourd’hui être cité parmi les Gauguin, Picasso, Cézane, Van Gogh, etc. comme l’un des peintres les plus cotés de l’histoire de l’art. Le plus surprenant dans cet exploit c’est qu’il soit le seul peintre ayant vécu dans les années 80 à avoir franchi la barre des 100 millions.

Jean-Michel Basquiat est d’origine haĂŻtienne. Il est nĂ© Ă  New York, Ă  Brooklyn, le 22 dĂ©cembre 1960, d’une mère d’origine portoricaine, et d’un père haĂŻtien, GĂ©rard Basquiat. Basquiat père et sa famille ont quittĂ© HaĂŻti Ă  cause de la rĂ©pression qu’ils ont subi durant le rĂ©gime de Duvalier.

Jean-Michel Basquiat a souvent mentionné ses origines haïtienne et l’influence de la culture vaudou dans son imaginaire malgré qu’il n’ait jamais eu la chance de visiter Haïti.

Le travail de Basquiat était honoré et exposé lors de l’exposition “Haïti: deux siècles de création artistique” au Grand Palais à Paris.

Commentaires

Ayibopost
La rédaction de Ayibopost

    Comments

    Comments are closed.