EN UNEPOLITIQUESOCIÉTÉ

#WeCanDoTheJob : le hashtag qui dénonce la médiocrité du gouvernement

0

Serait-ce l’ère de la bêtise ?

Les réseaux sociaux, à côté d’être des lieux de socialisation, sont devenus le ring où s’affrontent sans merci la bêtise et la médiocrité. Et nous, spectateurs penauds de ce spectacle de mauvais goût, sommes tentés de nous demander lequel sera victorieux ? Un sénateur de la république bafouillant devant le micro d’un journaliste, un directeur général de l’éducation exhibitionniste dont la photo en costume d’Adam circule sur les réseaux sociaux. En un temps record, l’actuelle directrice générale du Service National de Gestion des Résidus Solides (SNGRS) a subi les moqueries de la toile. Une vidéo de son discours d’installation à la tête de l’institution a fait le tour du web. Un discours qui aura amusé certains et attisé la colère des autres. D’après les commentaires de certains internautes, cet évènement mettra en évidence l’irrespect du gouvernement face aux contribuables et les méthodes douteuses de nomination dans l’administration publique où la compétence et les capacités intellectuelles n’entreraient pas en ligne de compte. Un reportage de Pierre Renel René, journaliste de Caraïbes FM, sur la directrice ne révèle rien de concret sur ses études et sur son cheminement professionnel qui l’aurait menée à ce poste.

Des évènements qui ont été passés à la loupe, analysés, commentés, ridiculisés par les internautes. Des évènements qui nous poussent aussi à nous questionner sur les compétences de nos élus ? l’exemple que nous donnons à la prochaine génération, l’utilisation nous faisons aujourd’hui des réseaux sociaux ?

Un hashtag pour dénoncer la bêtise au sein du gouvernement haitien : #WeCanDoTheJob . Face à la bêtise, une campagne de la jeunesse compétente d’Haïti. Lancée il y a plusieurs semaines, des jeunes professionnels dénoncent l’arbitraire et la bêtise qui semblent régner au sein du gouvernement.

 Un Hashtag pour rappeler au gouvernement qu’il y a une jeunesse formée de jeunes professionnels compétents et motivés, prêt à prendre part aux décisions si elle est invitée à la table. Ils sont blogueurs, journalistes, photographes, etc. Ils veulent ajouter leur voix au débat, attirer l’attention sur les politiques qui ont toujours tendance à mettre la jeunesse de côté. Nelson Deshommes, journaliste et blogueur très actif sur la toile nous a confié que pour lui ce mouvement dénommé #WeCanDoTheJob est une excellente décision car de son point de vue, il est intéressant de voir que les jeunes se réveillent peu à peu de cette léthargie très confortable pour les dirigeants et les politiques.

Cette campagne veut attirer l’attention sur la jeunesse compétente et surtout poser le problème de l’employabilité des jeunes. Selon Nelson Deshommes, ce problème ne date pas d’hier. Il n’y a jamais eu dans le pays une politique-jeunesse, voire une politique d’emplois sur le long terme notamment, les diplomés. « C’est toujours par accointance que quelqu’un trouve un emploi décent dans ce pays », poursuit-il. La jeunesse a toujours été le grand oublié de la politique publique des dirigeants. Une politique de l’emploi des jeunes permettra de réellement définir le secteur jeunesse tant au niveau national que local et communal.

Nelson appuie cette idée de changement qui encourage les jeunes à devenir des créateurs d’emplois et non pas à demeurer des demandeurs. Aujourd’hui, le numérique offre moult possibilités, c’est un secteur innovant qui favorise l’emploi des jeunes. Mais de notre côté en Haïti, par manque d’éducation à la culture du numérique, la grande majorité des jeunes ne sont que de simples consommateurs (surtout des réseaux sociaux) et non des acteurs qui peuvent innover dans le secteur. Avec le projet Haïti numérique 2030 initié par Henry Beaucéjour, il y a une volonté de conscientiser la génération numérique d’Haïti. Afin que les jeunes aient conscience de l’importance du développement des nouvelles technologies dans le pays.

L’heure sonne où la jeunesse haïtienne doit être au cœur des décisions, au cœur de l’action.

Pour plus d’information sur cette campagne vous pouvez visiter leur sit –> #WeCanDoTheJob

Soucaneau Gabriel

Image: WeCanDoTheJob/Facebook

Commentaires

Soucaneau Gabriel
Je suis Soucaneau Gabriel, Journaliste Freelance. Blogueur, animateur radio et télé. Un passionné, un jongleur des mots, poète si on veut. Passionné de lecture, de voyages, de rencontres. La vie est ma plus grande source d’inspiration. Libre dans ma façon d’agir, dans ma tête ainsi que dans mes écrits. Je ne suis pas là pour me conformer aux critères mais plutôt pour faire sauter des barrières. A bon entendeur...

    Ecrivons encore

    Article précédent

    $110.5 millions pour une peinture de Basquiat, un record!

    Article suivant

    Commentaires

    Comments are closed.

    #ReteBranche : Pour ne rien rater, inscrivez-vous à la lettre Ayibopost